Les obstacles à la participation à des activités de formation structurées selon des adultes qui n'ont pas de diplôme d'études du secondaire

Aubin-Horth, Shanoussa (2007). « Les obstacles à la participation à des activités de formation structurées selon des adultes qui n'ont pas de diplôme d'études du secondaire » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en éducation.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (14MB)

Résumé

Les objectifs de cette recherche sont d'identifier et de décrire les obstacles à la participation à des activités de formation structurées d'adultes qui n'ont pas de diplôme d'études du secondaire et qui n'ont participé, depuis la fin de leurs études, à aucune de ces formations offertes aux adultes dans un cadre d'éducation formel ou non formel ainsi que de comparer ces obstacles selon les caractéristiques de ces adultes. Afin d'atteindre les objectifs, quinze entrevues individuelles semi-dirigées ont été conduites auprès d'adultes non diplômés non-participants. Le processus de cueillette, de traitement et d'analyse des données a été guidé par un cadre de référence suivant les catégories conceptuelles d'obstacles à la participation proposées par Cross (1981) et développées par la suite par Darkenwald et Merriam (1982) : dispositionnelles, situationnelles, institutionnelles et informationnelles. La présente recherche a permis d'approfondir chacune des catégories d'obstacles en donnant la parole, pour la première fois au Québec, aux acteurs directement concernés, soit des adultes non diplômés non-participants et ainsi jeter un éclairage nouveau sur le phénomène de la non-participation, sur la situation et sur les obstacles des personnes non diplômées non-participantes à l'égard des activités de formation de base au Québec. Cette étude fait ressortir cinq aspects liés aux situations de vie des adultes non diplômés non-participants qui constituent des obstacles à la participation à des activités de formation. Les conditions matérielles précaires dans lesquelles vivent les personnes, la nature et les conditions de travail dans lesquelles celles-ci évoluent, ainsi que les impératifs familiaux qui concernent particulièrement la situation des femmes, peuvent être des obstacles à la participation à des activités de formation. De plus, le fait que le travail est souvent considéré prioritaire sur la formation semble créer des résistances à s'inscrire en formation. Il apparaît également que l'emploi du temps constitue un obstacle à la participation. En effet, le manque de temps pourrait être une raison qui dissimule d'autres motifs, ou encore des priorités différentes, d'autres façons d'entrevoir la vie, l'apprentissage et le développement. Au regard des dispositions des personnes, six traits se révèlent être des obstacles à la participation. Les rapports qu'entretiennent les adultes non diplômés à l'égard des pratiques de lecture et d'écriture, les expériences scolaires éprouvantes, certaines perceptions négatives face à l'école et la formation ainsi que la perception négative de soi au plan de l'apprentissage et de l'intelligence sont des éléments essentiels à prendre en compte concernant les obstacles. En fait, il ressort que le principal savoir que les adultes non-participants auraient retenu de leur cheminement scolaire initial est qu'il ne correspondait pas aux normes scolaires formelles d'apprentissage. Il est probable que l'ensemble de ces prédispositions négatives risquent d'annihiler toutes les autres prédispositions positives qui seraient favorables à une participation à des activités de formation. De plus, l'avancement en âge des adultes et les retombées lointaines de la formation peuvent également engendrer des résistances vis-à-vis la participation à une formation. Cette recherche met en évidence trois composantes liées à l'information. En plus du manque d'informations significatives sur les activités de formation, le contenu inadéquat des messages actuels et l'emploi de terminologies péjoratives sont des aspects qui créent des obstacles à la participation. Enfin, six éléments liés aux institutions s'avèrent être des obstacles à la participation des personnes non diplômées non-participantes. Des écueils lors des démarches d'engagement ainsi que des appréhensions anticipées face au processus d'évaluation des compétences à l'entrée de la formation peuvent nuire à la participation. L'accès limité aux programmes de soutien financier pour suivre une formation peut aussi créer des obstacles. En outre, la perception de l'inaccessibilité des formations offertes dans un cadre d'éducation formel, l'anticipation du contexte pédagogique de la formation et les finalités trop singulièrement liées à la diplomation de la formation sont également des freins à la participation. Nous pensons que les connaissances qui émergent de cette étude permettent de mieux comprendre la nature des obstacles que rencontrent ces adultes ainsi que les défis qui se posent pour bâtir une société éducative pour tous. Cette recherche permet donc, aux organismes qui s'intéressent à l'éducation des adultes, de dégager des pistes pour mieux comprendre l'expression de la demande éducative, pour revoir les modes de recrutement mais également pour diversifier ou adapter les modes de formation. ____________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : ÉDUCATION DES ADULTES - ALPHABÉTISATION - OBSTACLES - PARTICIPATION - FORMATION - ADULTES NON DIPLÔMÉS - QUÉBEC

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Lévesque, Jean-Yves
Mots-clés ou Sujets: Éducation des adultes / Alphabétisation / Participation de l'élève
Unité d'appartenance: Faculté des sciences de l'éducation
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 03 juill. 2018 14:42
Dernière modification: 03 juill. 2018 14:42
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/11382

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...