Il était une foi des bâtisseurs-- : vers une synthèse socio-historique du catholicisme et du nationalisme québécois en modernité (1840-2015)

Laniel, Jean-François (2018). « Il était une foi des bâtisseurs-- : vers une synthèse socio-historique du catholicisme et du nationalisme québécois en modernité (1840-2015) » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en sociologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (16MB)

Résumé

Une première « référence » nationale a vu le jour au mitan du XIXe siècle bas-canadien sous le signe de l'Église-nation canadienne-française. Ainsi débutait l'histoire de la société globale canadienne-française, par l'alliance d'un nationalisme romantique et « libéral », avec un catholicisme intégraliste dit ultramontain. Cette matrice fondatrice n'a fait l'objet d'aucune étude suivie, rendant compte de ses nombreuses déclinaisons et de ses étonnantes postérités. Il nous a pourtant semblé y voir l'origine et la singularité du « programme culturel de la modernité » du Québec – ce que tend à confirmer cette thèse. Comment et en quoi le catholicisme a-t-il influencé le contenu et l'expression du nationalisme québécois, et réciproquement, comment et en quoi le nationalisme at-il influencé les propriétés et le rôle du catholicisme d'ici? Par ce biais heuristique qui articule plutôt qu'il n'oppose la tradition et la modernité, nous donnons à voir les différentes conceptions qu'a eues d'elle-même la société québécoise, ainsi que les différentes voies qu'elle a empruntées pour « faire société », jusque dans les débats récents sur la place de la religion dans l'espace public. De 1840 à 2015, nous dessinons trois grandes périodes et configurations religio-politiques (1840-1900; 1900-1950; 1950-2000), qui débouchent en conclusion sur la période contemporaine. Pour chacun de ces moments historiques, nous soulignons aussi bien les lignes de continuités que les traits de rupture. Nous dégageons : a) les principaux types de catholicisme à l'œuvre, b) les principaux types de nationalisme en cause, c) les formes prises par l'Église, et d) les formes prises par l'État. La pensée, le parcours et l'engagement idéal-typiques de François-Xavier Garneau, Etienne Parent, Mgr Bourget, Mgr Laflèche, Henri Bourassa, Lionel Groulx, Mgr Villeneuve, Mgr Paquet, Fernand Dumont, Claude Ryan, Pierre Elliott Trudeau et Pierre Vallières nous servent de témoins-clés. Vers une synthèse du catholicisme et du nationalisme, ce sont les jalons d'une première histoire intellectuelle et sociohistorique du religio-politique québécois que nous proposons. Plus exactement, c'est une synthèse entendue comme chantier que nous ouvrons, à même de fournir des éléments de lecture pour de futures recherches, notamment en sociologie québécoise et en sociologie des petites nations; en sociologies de l'histoire, de la religion et du politique; ainsi qu'en sociologie de la culture. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : catholicisme, nationalisme, culture, Québec, modernités multiples

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Thériault, Joseph Yvon
Mots-clés ou Sujets: Nationalisme / Catholicisme / Modernité / Religion et État / Québec (Province) / 19e siècle / 20e siècle / 21e siècle
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de sociologie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 18 juin 2018 08:29
Dernière modification: 18 juin 2018 08:29
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/11363

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...