Un modèle d'enseignement des arts visuels et médiatiques compris comme un travail de création

Gagné, Maryse (2018). « Un modèle d'enseignement des arts visuels et médiatiques compris comme un travail de création » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en études et pratiques des arts.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (19MB)

Résumé

L'objectif de la présente thèse est de poser le modèle d'un enseignement des arts visuels et médiatiques compris comme un travail de création. L'étude s'articule autour du concept d'enseignant-artiste, un professionnel faisant de son enseignement un travail de création. Elle postule que les schèmes de création initialement développés dans la pratique artistique peuvent être transposés dans la pratique de l'enseignement des arts; qu'elles soient orientées vers un projet artistique ou vers un projet pédagogique, les démarches de création présentent de nombreux traits communs. Les résultats de l'étude laissent voir un modèle d'action dynamisé par trois principes généraux susceptibles de guider les praticiens souhaitant concilier leur « double identité » d'enseignant et d'artiste : le principe de « relation », le principe de « respiration » et le principe de « création conjuguée ». Alors que le principe de relation pose la toile de fond de ce type d'enseignement, le principe de respiration dévoile un enseignement dynamisé par des mouvements d'inspiration et d'expiration donnant sens à l'acte éducatif tandis que le principe de création conjuguée dépeint la rencontre de deux démarches de création singulières, celle de l'enseignant et celle de l'élève. Les résultats donnent également à voir que dans ce contexte, l'enseignant est un artiste pluridisciplinaire endossant de multiples rôles lorsqu'il « conçoit, performe et conduit » des situations pédagogiques en classe d'art. Les trois principes se posent comme des repères pour les praticiens en enseignement des arts dont le savoir-faire professionnel relève en grande partie de leur aptitude à converser avec chaque situation particulière rencontrée en classe. L'étude propose ainsi d'aborder l'enseignement des arts non pas comme une tâche répétitive qui bannirait l'inattendu, la surprise et les aléas, mais comme un travail de création accueillant tous ces éléments comme des atouts permettant de transformer le milieu et ses acteurs. Le terrain de la pratique de l'enseignement des arts visuels et médiatiques a servi de point d'ancrage pour cette recherche. Méthodologiquement, la perspective d'ensemble est heuristique (Moustakas, 1968, 1990; Craig, 1978) et l'approche retenue est la modélisation systémique (Le Moigne, 2006). Des journaux de bord, des récits de pratique ainsi que des captations photo et vidéo réalisées dans une école secondaire publique de Montréal ont permis de collecter les données ayant servi à l'élaboration du modèle. Les résultats empruntent deux formes : un modèle discursif (la thèse écrite) et un film documentaire montrant tous deux un enseignement des arts visuels vécu comme un travail de création. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Enseignant-artiste, didactique des arts, création, art d'enseigner, actualisation de soi, intersubjectivité, co-création, mètis, complexité, performance, conduite de classe

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Gosselin, Pierre
Mots-clés ou Sujets: Artistes enseignants / Art -- Étude et enseignement (Secondaire) / Création artistique
Unité d'appartenance: Faculté des arts
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 14 juin 2018 14:36
Dernière modification: 14 juin 2018 14:36
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/11356

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...