Le financement des organismes de bienfaisance par les fondations publiques et privées du Québec : une étude empirique des critères de sélection

Barry, Aïssatou (2017). « Le financement des organismes de bienfaisance par les fondations publiques et privées du Québec : une étude empirique des critères de sélection » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en administration.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (24MB)

Résumé

Cette thèse a porté sur le financement des organismes de bienfaisance par les fondations publiques et privées du Québec. L'objectif principal visé a été d'identifier et qualifier du point de vue des dirigeants des fondations publiques et privées (financeuses), les critères de sélection des organismes de charité qu'elles financent. Pour rendre compte avec justesse des critères de sélection utilisés par les fondations, nous avons privilégié une démarche méthodologique essentiellement qualitative, permettant de fonder nos analyses sur le discours des dirigeants et de faire appel, parallèlement aux documents officiels des organismes répondants. Dix-sept (17) fondations ont été choisies pour assurer une représentativité du phénomène de la bienfaisance au Québec. Celles choisies font partie des plus importantes fondations publiques et privées du Québec en l'occurrence, les fondations : J. Armand Bombardier, Molson, Béati, EJBL, Lemaire, McConnell, Berthiaume-Du Tremblay, Centraide du Grand Montréal, L'Œuvre Léger, Jarislowsky; la Fondation communautaire juive de Montréal, la Fondation du Grand Montréal, la Fondation Lucie et André Chagnon, l'organisme Québec en forme, Imagine Canada, la Fondation Travail sans frontières et la Fondation Rosalie-Cadron-Jetté. Le choix de ces fondations est basé sur les critères suivants : œuvrer dans le secteur du bien-être; être une fondation publique ou privée, avoir au moins 10 ans d'existence; avoir au moins un million de dollars d'actif; avoir eu au minimum un million de dollars (1 000 000 $ CA) de revenu en 2010 ou 2009 selon la déclaration T3010 de l'organisme la plus récente; avoir un site web; avoir soumis régulièrement pendant les 10 dernières années (2000-2010), dont au moins 5 déclarations T3010 consécutives. Des entrevues semi-structurées en profondeur ont été réalisées auprès des dirigeants de ces fondations. Le logiciel ATLAS. Ti a été par la suite utilisé pour les fins de l'analyse. Nos résultats révèlent que certes, le secteur de la bienfaisance du Québec rencontre quelques difficultés d'ordre managériales, mais la confiance des donateurs (fondations) n'est tout de même pas affectée à l'égard des organismes qu'ils soutiennent financièrement. Plus spécifiquement, nos résultats de recherche révèlent par ordre d'importance : 1. Pour financer les organismes de charité, les fondations publiques et privées du Québec font appel à deux types de critères de sélection : des critères explicites et des critères implicites. 2. Les fondations publiques et privées accordent peu d'importance aux critères de réussite, performance parmi leurs critères de sélection. 3. Les résultats de recherche révèlent l'existence de deux types de critères de réussite « performance » : les critères de réussite fondamentaux et complémentaires. 4. Les fondations publiques et privées sont unanimes sur le fait que le succès est un concept subjectif et complexe. 5. Les fondations publiques sont très strictes dans leurs processus de sélection des organismes à financer; tandis que les fondations privées sont plus subjectives dans leurs processus de sélection des organismes qu'elles financent. 6. Tous les financeurs veulent aujourd'hui savoir comment les organismes financés utilisent les fonds mis à leur disposition. 7. Le profil des dirigeants des fondations est très diversifié et varié de sorte qu'il est quasiment impossible de dresser un profil typique des dirigeants des financeurs du secteur de la bienfaisance et seule une caractéristique commune les lie, l'altruisme. 8. Le secteur de la bienfaisance fait face à d'énormes difficultés d'ordre managérial et financier et à des lacunes liées à la formation. Pour terminer, l'originalité de notre contribution est basée sur notre démarche qualitative qui nous a permis de porter notre regard sur la définition que se donnent les fondations donatrices à l'égard des critères de réussite, performance des organismes de charité et de l'importance de ce critère, performance, parmi les critères de sélection des organismes qu'elles financent. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Financement, organismes de bienfaisance, critères de sélection, fondations Québec.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Bédard, Michel G.
Mots-clés ou Sujets: Œuvres de bienfaisance -- Financement / Fondations / Québec (Province)
Unité d'appartenance: École des sciences de la gestion
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 09 mai 2018 12:55
Dernière modification: 09 mai 2018 12:55
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/11222

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...