Caractérisation de la production orale en français L2 de locuteurs natifs du mandarin réalisé au moyen d'une analyse des autoreformulations autoamorcées produites lors d'une narration

Liu, Yong Gang (2017). « Caractérisation de la production orale en français L2 de locuteurs natifs du mandarin réalisé au moyen d'une analyse des autoreformulations autoamorcées produites lors d'une narration » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en linguistique.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB)

Résumé

Plusieurs études suggèrent que les apprenants sinophones du français langue seconde (désormais L2) présentent des caractéristiques particulières, notamment, à l'oral durant leur apprentissage (p. ex., Ivanova-Fournier, 2009; Sun, 2003, 2008; Tan, 2011; Yu, 1993). Comme les autoreformulations autoamorcées représentent une information directe à propos des processus linguistiques dans la production orale en L2 (Kormos, 1999b), il nous semblait pertinent d'étudier les caractéristiques en production orale en les observant. Des travaux dans le domaine de l'étude des autoreformulation autoamorcée portent notamment sur les apprenants de l'anglais L2 (p. ex., Kormos, 2000a; Liu, 2009; van Hest, 1996) et ont entre autres comme objectif de faire la lumière sur le lien entre les autoreformulations autoamorcées et des variables comme l'attention (Simard, Fortier et Zuniga, 2011), la mémoire phonologique (Simard, Bergeron, Liu, Nader et Redmond, 2016), et sur l'évolution des autoreformulations autoamorcées (Simard, French et Zuniga, 2017), mais peu de chercheurs semblent s'intéresser aux autoreformulations autoamorcées chez les apprenants sinophones du français L2. Plusieurs de ces études menées auprès d'apprenants de L2 ont exploré les catégories et la fréquence d'autoreformulations autoamorcées produites en L2, et leurs variations selon la compétence langagière des participants (p. ex., Kormos, 2000a; Liu, 2009; van Hest, 1996). Cependant, les catégories et la fréquence d'autoreformulations autoamorcées produites en français L2, et leurs variations en fonction du niveau de compétence langagière des apprenants sinophones ne sont pas encore explorées. Notre étude vise donc à déterminer les catégories d'autoreformulations autoamorcées produites en français L2 et leur fréquence et si elles varient selon le niveau de compétence langagière des apprenants sinophones lors de la production orale en français L2. Nous avons formulé les questions de recherche suivantes : 1) Quelles sont les catégories et la fréquence des autoreformulations autoamorcées produites en français L2 chez les sinophones? 2) Est-ce que les catégories d'autoreformulations autoamorcées et leur fréquence en français L2 varient en fonction du niveau de compétence langagière chez les sinophones? Afin de répondre à nos questions, nous avons mené une étude empirique auprès de 65 locuteurs sinophones adultes du français L2 de niveaux de compétence variables. Les participants ont effectué deux tâches, soit une tâche de texte à trous, pour obtenir un indice de leur compétence en L2, et une tâche de narration, pour obtenir de l'information sur les autoreformulations autoamorcées. De plus, les participants ont répondu à un questionnaire de données sociodémographiques. Des analyses ont été menées sur les données obtenues. Les résultats des analyses nous ont permis d'affirmer que la compétence langagière contribue de façon significative à la fréquence de certaines catégories d'autoreformulations autoamorcées en français L2. Toutefois, la relation entre la compétence langagière et la production d'autoreformulations autoamorcées s'est révélée non significative. Ces résultats permettent de dévoiler des caractéristiques particulières et d'établir des profils d'apprenants sinophones en production orale du français L2 au moyen des autoreformulations autoamorcées. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : autoreformulation autoamorcée, français langue seconde, production orale en langue seconde.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Simard, Daphnée
Mots-clés ou Sujets: Français (Langue seconde) -- Sinophones / Communication orale / Reformulation / Autoreformulations autoamorcées (ARAA)
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de linguistique
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 28 mars 2018 11:26
Dernière modification: 28 mars 2018 11:26
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/11104

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...