Les relations et interactions intergénérationnelles d'apprentissage en milieu syndical : apports pour la pratique et conditions

Poliquin, Marie-Claude (2017). « Les relations et interactions intergénérationnelles d'apprentissage en milieu syndical : apports pour la pratique et conditions » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en éducation.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (18MB)

Résumé

Le but de cette recherche consiste à explorer les interactions et les relations intergénérationnelles d'apprentissage, leur apport, ainsi que les conditions qui les permettent. Elle pose deux questions : quel est l'apport spécifique de ce type de ressource à l'apprentissage de la pratique syndicale et quelles sont les conditions qui les permettent? Le processus d'apprentissage est abordé sous l'angle des théories socioconstructiviste et sociocognitiviste. Les concepts de contexte de pratique, de relations, d'interaction et de génération sont traités au cadre conceptuel. Le cadre empirique traite d'apprentissage en milieu de militance, en milieu de travail et d'apprentissage intergénérationnel. La recherche est de nature exploratoire, s'appuyant sur une méthodologie de type qualitatif et interprétatif. Treize participants, tous élus sur le comité exécutif, ont participé à la recherche. Ils proviennent de trois sections locales différentes. Les analyses ont permis de constater que les interactions et relations intergénérationnelles ont un apport spécifique à l'apprentissage de la pratique syndicale. De plus, nous soulignons une différence en termes de contenu et de variété d'apports entre les interactions et les relations intergénérationnelles. Finalement, des conditions de pratique et d'environnement social distinguant des milieux favorables des autres ont été identifiées. Nous concluons que l'accessibilité aux autres constitue une condition essentielle pour établir des liens, et par extension, pour l'apprentissage intergénérationnel tel que décrit dans la présente recherche. Plusieurs facteurs interviennent pour favoriser ces moments de communication. En outre, nous soulignons la dimension collective de la construction des compétences syndicales. S'ils le désiraient, les acteurs de la formation syndicale pourraient prendre en considération ces éléments pour réfléchir à des initiatives locales qui favoriseraient les contacts entre novices et anciens, soutenant ainsi la dimension collective de la construction des compétences. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : génération, interaction, relation intergénérationnelle, apprentissage intergénérationnel, apprentissage sur la place du travail, éducation syndicale, FTQ, section locale, apprentissage social, apprentissage vicariant, contexte de pratique, recherche qualitative/interprétative, construction collective des compétences, socialisation organisationnelle

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Chatigny, Céline
Mots-clés ou Sujets: Éducation syndicale / Relations entre générations / Transfert d'apprentissage / Participation à la vie syndicale
Unité d'appartenance: Faculté des sciences de l'éducation
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 21 mars 2018 13:36
Dernière modification: 21 mars 2018 13:36
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/11090

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...