Détournement artistique de la performance sportive dans une pratique de l'installation

St-Laurent, Caroline (2013). « Détournement artistique de la performance sportive dans une pratique de l'installation » Mémoire. Montréal, Québec, Université du Québec à Montréal, Maîtrise en arts visuels et médiatiques.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (35MB)

Résumé

Performer, dominer - Répéter, expérimenter - Se dépasser, s'épanouir. Mon mémoire-création propose une réflexion sur le corps performant à travers une recherche qui allie l'art et le sport. Ce texte d'accompagnement aborde d'abord la notion de « disciplinarisation » du corps (Foucault, 1975) pour comprendre les origines du corps sportif et du sport tel qu'on le connaît aujourd'hui, avec son organisation, sa spectacularisation et sa forte médiatisation. Il se penche également sur le culte de la performance dans notre société, un mode d'existence où l’autonomie, l'ambition, la compétition et le dépassement de soi sont les mots d’ordre. Ma recherche porte sur le détournement artistique de la performance sportive. Je conçois des dispositifs en lien avec les concepts de Foucault et d'Agamben, dans lesquels ou avec lesquels le corps féminin performe. Je m'intéresse aux effets de mises à l’épreuve de ces dispositifs sur le corps de participantes et aux relations créées entre ses constituants (ex. : effort machine, technologie, langage). J'aborde ma pratique artistique comme une réflexion sur l’entrecroisement des disciplines de l'art et du sport, en jumelant leurs notions de performance leurs exploits et leurs échecs. D'autres analogies entre ces disciplines sont formulées en ce qui concerne les règles et les contraintes, les espaces de pratique et le rôle de la répétition. Comment est-ce que mes dispositifs performatifs peuvent activer autrement les principes de la répétition qui sont au cœur de la discipline? Comment sortir du cadre disciplinaire? Dans ma pratique, je conçois le contre-dispositif, terme également emprunté à Agamben, comme une façon de détourner le dispositif disciplinaire qui enferme et contrôle l’individu. Je l'entrevois également comme un moyen de dérégler la quête de performance (en termes d'excellence). Mon contre-dispositif dérègle aussi la répétition pour provoquer de nouveaux processus, pour ouvrir son potentiel créatif. Quels ont les effets de ces détournement et de ces dérèglement - déplacement des espaces de pratique, changement des règles d’un sport? Dans la mise à 1’épreuve de ces contre-dispositifs, le corps sportif n'est pas glorifié : c’est plutôt son épanouissement, construit avec l'effort et la pratique artistique à travers des contraintes, qui est mis en avant. ___________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : performance, sport, dispositif, contre-dispositif, discipline, transdisciplinarité, répétition.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Trudel, Gisèle
Mots-clés ou Sujets: Art de performance / Dispositif / Interdisciplinarité / Performance sportive / Mémoires et thèses de création
Unité d'appartenance: Faculté des arts > École des arts visuels et médiatiques
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 21 mars 2018 07:48
Dernière modification: 21 mars 2018 07:48
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/11083

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...