La participation à des loisirs organisés durant l'enfance : un examen longitudinal des impacts sur le fonctionnement social et scolaire

Aumètre, Florence (2017). « La participation à des loisirs organisés durant l'enfance : un examen longitudinal des impacts sur le fonctionnement social et scolaire » Thèse. Montréal, Québec, Université du Québec à Montréal, Doctorat en psychologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (9MB)

Résumé

L'âge scolaire est une période au cours de laquelle les enfants s'engagent dans un nombre croissant de contextes extrafamiliaux susceptibles d'exercer une influence sur leur développement. L'étude des contextes pouvant contribuer à une bonne adaptation dès l'enfance nous apparaît primordiale. Cette thèse de doctorat examine un contexte de développement particulier chez les enfants d'âge scolaire : les activités organisées (p.ex. : sports, clubs, associations). La participation à ces activités a déjà été associée à des effets bénéfiques à maintes reprises, tant chez les enfants que chez les adolescents. Nous nous concentrons sur une dimension particulière de la participation qui a été associée à de nombreux bienfaits chez les adolescents : la diversité (c.-à-d., la pratique de différents types d'activités; p.ex. : sport individuel et activité artistique). À l'enfance, l'étude de cette dimension a été négligée pour l'instant. La thèse s'intéresse donc (1) à l'évolution de la dimension de diversité durant l'âge scolaire, (2) aux prédicteurs de la diversité des activités, (3) aux effets de la diversité sur l'adaptation des enfants, ainsi (4) qu'à l'effet modérateur potentiel des comportements perturbateurs en bas âge. Un devis longitudinal allant de la maternelle à la 4e année a été utilisé. L'échantillon initial comprend 1038 participants (62% garçons) recrutés dans 250 classes de maternelle, sur le territoire de la ville de Laval. Des variables sociodémographiques ont été recueillies alors que les enfants étaient en maternelle, grâce à un questionnaire rempli par les parents. La participation à des activités organisées a été mesurée annuellement, par le biais de questionnaires remplis par les parents également. L'adaptation comportementale et scolaire des participants a été mesurée par questionnaire auprès de l'enseignant(e), en maternelle, puis en 4e année. La thèse comprend deux articles empiriques, qui traitent chacun deux objectifs. Le premier article examine l'évolution de la diversité des activités en modélisant des trajectoires de participation de la maternelle à la 4e année, à l'aide d'une méthode appelée Group-Based Trajectory Modeling (GBTM). Le deuxième objectif consiste à identifier des caractéristiques individuelles et familiales qui prédisent l'appartenance aux trajectoires de diversité préalablement modélisées. Les résultats révèlent que la diversité de la participation évolue selon quatre trajectoires : (1) un groupe dont les enfants ne participent pas (non-participation; 13,5%), (2) un groupe dont la diversité augmente à travers le temps (en augmentation; 26,4%), (3) un groupe dont la diversité diminue (en diminution; 14,1 %) et (4) un groupe dont la diversité est constamment élevée (stable/élevé; 46,1%). Du côté des prédicteurs, les enfants qui cumulaient certains facteurs de risque (retrait social, faible revenu familial, faible niveau d'éducation parentale) avaient de plus fortes probabilités d'appartenir à la trajectoire de non-participation. Le deuxième article porte sur les effets associés aux trajectoires de diversité identifiées dans le premier article. Les indicateurs d'adaptation sélectionnés sont les comportements extériorisés et intériorisés, ainsi que le rendement scolaire en 4e année. L'effet modérateur des comportements perturbateurs était également examiné : nous nous demandions si les enfants qui présentaient des comportements perturbateurs en maternelle retiraient plus de bénéfices d'une participation diversifiée que les enfants sans difficulté comportementale. Ces deux objectifs ont été testés à l'aide d'analyses de variance. Les résultats indiquent que la participation à une plus grande diversité d'activités entre la maternelle et la 4e année (trajectoire stable/élevée) est associée à un taux plus faible de problèmes intériorisés en 4e année, même après que plusieurs variables aient été contrôlées. Ces liens ne sont pas modérés par les comportements perturbateurs. Étant donné les résultats obtenus, plusieurs recommandations sont formulées pour les pratiques sociales. Premièrement, les activités organisées pourraient être intégrées aux mesures de prévention et de promotion de la santé au Québec. Dans notre échantillon, les enfants qui pourraient retirer le plus de bienfaits d'une participation à des activités organisées sont ceux qui y ont le moins accès. En augmentant l'offre des activités organisées à faible coût dans le milieu scolaire, le gouvernement pourrait remédier à cette situation. Deuxièmement, il serait capital d'informer les parents des effets bénéfiques associés à la participation. Enfin, les parents et les adultes responsables des activités devraient être sensibilisés au fait que leurs attitudes et comportements peuvent affecter à la hausse ou à la baisse les bénéfices retirés de la participation. ___________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : activités organisées, diversité, devis 1ongitudinal, trajectoires de développement, âge scolaire.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Poulin, François
Mots-clés ou Sujets: Activités de loisirs organisées / Développement de l'enfant / Enfants d'âge scolaire / Adaptation (Psychologie)
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de psychologie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 16 mars 2018 11:52
Dernière modification: 16 mars 2018 11:52
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/11071

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...