Communication et développement socioterritorial autochtone : image multidimensionnelle du changement

Gendron, Guy (2016). « Communication et développement socioterritorial autochtone : image multidimensionnelle du changement » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en communication.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (13MB)

Résumé

Cette thèse intervention repose sur une série d'animations menée au sein d'une communauté atikamekw de la Haute-Mauricie au Québec. Il s'agit de la communauté de Wemotaci. Cette série d'animations a mené à la tenue d'États généraux dans le cadre d'une planification communautaire globale, d'où le titre : Communication socioterritorial autochtone : Image multidimensionnelle du changement. Le cadre théorique présente des théories de la communication et du développement ainsi que des approches de l'animation sociale qui ont fait école au Québec en termes de travail avec les groupes et les communautés dans un principe de processus d'action collective et de résolution de problèmes. La méthode principale consiste en une approche d'animation par la discussion. Cette recherche-intervention a donné lieu à une vingtaine de missions en territoire atikamekw échelonnée sur quatre années. La participation à divers conseils, aux réunions d'information sur les négociations territoriales et les nombreuses conversations qu'elles ont occasionnées font aussi partie de l'approche. Selon Guy Beaugrand-Champagne tout se passe dans un cycle partant de la conversation où sont exprimées les doléances, de la discussion, où l'on éclaircit le champ problématique, enfin de la délibération où l'on établit des stratégies d'actions en vue de changer une situation qui fait problème. Cette prémisse sera observée lors d'animations ou de discussions en petits groupes et à l'échelle de la communauté. Cette approche tient compte des temps de l'animation et du temps qu'il faut à une communauté pour se doter d'une stratégie de planification de son avenir. Nous aurons appris que le contexte politique, économique et social de cette communauté est directement lié à notre modèle de relation québécois et canadien avec les Premières Nations. La difficulté à mobiliser la communauté en est la manifestation. Enfin, nous aurons appris qu'il y a un modèle atikamekw de voir les choses à travers le prisme d'une culture, d'une langue et d'une histoire qui ont laissé des traces, de tristes traces sur une communauté en quête de guérison. L'ensemble des participants à cette recherche est tourné vers l'avenir au nom des jeunes, de plus en plus nombreux, et au nom des aînés qui ont su sauvegarder l'héritage culturel, la langue et le territoire qu'ils n'ont jamais cédé. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : animation sociale, recherche-intervention, développement socioterritorial, planification communautaire.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Harvey, Pierre-Léonard
Mots-clés ou Sujets: Communication en développement communautaire / Animation sociale / Planification communautaire / Développement communautaire / Territoires autochtones / Wemotaci / Autochtones et allochtones
Unité d'appartenance: Faculté de communication
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 16 mars 2018 13:28
Dernière modification: 16 mars 2018 13:28
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/11052

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...