Dans une perspective phénoménologique et par une approche pluridisciplinaire, élaboration d'un ensemble de propositions poétiques et critiques qui interrogent les rapports complexes entre les contraintes de la vie domestique et la profonde nécessité de faire de l'art

Caron, Nathalie (2010). « Dans une perspective phénoménologique et par une approche pluridisciplinaire, élaboration d'un ensemble de propositions poétiques et critiques qui interrogent les rapports complexes entre les contraintes de la vie domestique et la profonde nécessité de faire de l'art » Mémoire. Montréal, Québec, Université du Québec à Montréal, Maîtrise en arts visuels et médiatiques.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (21MB)

Résumé

Ce projet de maîtrise s'est développé à partir d'une dualité que portent la femme et l'artiste que je suis. Mes interrogations ont pris naissance dans cette lutte de tous les jours, faite du devoir de répondre à la fois aux exigences de la vie domestique et à mon profond besoin de poursuivre ma pratique artistique. Au tout début de mes études à la maîtrise, la mort successive de mes deux parents est venue troubler la linéarité de mon quotidien et, à partir de cet événement extraordinaire, j'ai tenté d'appréhender l'ordinaire échevelé de ma vie. Plusieurs étapes ont dû être franchies avant que je puisse être véritablement en mesure de trouver le fil conducteur de cette recherche. Le chemin parcouru a régulièrement bifurqué, mais cela semblait essentiel puisque c'est en cheminant par ces méandres que des bribes de sens ont été recueillies. C'est en comprenant qu'il n'y aurait pas de réponse à mes questions que des révélations sont venues jusqu'à moi. C'est ainsi que, tout doucement, l'unité précaire de ce projet toujours en devenir a finalement pris forme. L'installation que j'ai mise en place et que j'ai voulu inachevée, ou plutôt «toujours en train de se faire», est l'aboutissement d'une recherche qui n'exclut ni la vie de l'art, ni l'art de la vie, mais qui fait tout de même état de la grande difficulté de cette cohabitation. Cette mise en espace qui convie à la fois le dessin, la broderie, des photographies et de courtes séquences vidéographiques (immobilité et mouvement), propose aux spectateurs des rencontres devenues momentanément possibles. Celles-ci apparaissent à partir de différentes dispositions qui vont du face à face jusqu'à l'amalgame. Du vaste panorama des draps blancs suspendus aux cordes à linge jusqu'au petit espace noir où défile en silence la multitude des images, ce sont finalement en bout de piste la fragilité et l'éphémère qui demeurent les grands maîtres d'œuvre de cette installation où vie domestique et pratique de l'art se heurtent, discutent et s'atteignent pour un temps. Le texte est issu de l'auto-observation de mon processus de création. Dans son ensemble, ma recherche s'inscrit dans une perspective phénoménologique. J'ai voulu rendre compte de mon travail de réflexion et de ma pratique en faisant s'accompagner, tout au long des pages, images et écriture. Pour arriver à faire entendre les conversations à bâtons rompus et les dialogues chuchotés de ma recherche, c'est la stratégie qui m'a semblé la mieux adaptée, la plus cohérente et la plus juste. Me sont restées de mes lectures diversifiées, de nombreuses citations que j'ai choisies et intégrées à mon texte comme on dirige, dans la pénombre, un faisceau lumineux sur le sentier que l'on suit.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Clément, André
Mots-clés ou Sujets: Démarche artistique / Mémoires et thèses de création
Unité d'appartenance: Faculté des arts > École des arts visuels et médiatiques
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 13 mars 2018 12:57
Dernière modification: 13 mars 2018 12:57
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/11030

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...