Influences réciproques entre l'historicité et le devenir père : une étude qualitative et psychanalytique

Savard, Marilyne (2017). « Influences réciproques entre l'historicité et le devenir père : une étude qualitative et psychanalytique » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en psychologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (31MB)

Résumé

La présente recherche qualitative et psychanalytique s'intéresse au passage à la paternité en mettant l'accent sur les phénomènes intrapsychiques qui se produisent durant la grossesse chez les primipères, soit les hommes sur le point d'avoir leur premier enfant. À l'instar de la méthodologie de la théorisation enracinée adoptée tant sur les plans technique qu'épistémologique, les entretiens exploratoires et semi-directifs réalisés auprès de participants ont mis en lumière un grand investissement psychique de leur histoire personnelle. Celle-ci se manifestait notamment sur le plan manifeste, via le récit de souvenirs, mais également dans le discours latent, via des réminiscences inconscientes. Suivant le principe d'induction, l'objectif de recherche a émergé de l'analyse préliminaire des entretiens que l'objectif de recherche sous la formulation suivre : l'étude des influences réciproques entre l'historicité et le passage à la paternité. Le terme historicité a été modifié depuis sa définition traditionnelle de manière à proposer une acception qui regroupe sous son joug différents phénomènes expliqués en psychanalyse. Il réfère ici à l'ensemble du bagage conscient, préconscient et inconscient unique à chaque sujet sur lequel s'est construit l'appareil psychique, et ses effets dans l'actuel. Il fait notamment appel aux concepts psychanalytiques relatifs à l'inscription psychique de l'expérience, les intériorisations, la transmission intergénérationnelle et les différents types de reviviscences. Tous seront explicités dans le cadre conceptuel, de même que la définition de la paternité et les enjeux psychologiques sous-jacents au passage à la paternité recensés dans les écrits cliniques et scientifiques. Pour répondre à l'objectif de recherche, nous avons composé trois questions, à savoir comment l'histoire du sujet se révèle-t-elle au sein du devenir père? ; comment l'histoire du sujet participe-t-elle au devenir père? ; comment le devenir père se répercute-t-il sur le rapport du sujet à son histoire? Des analyses qualitatives ont résulté deux catégories centrales. La première démontre les différentes reviviscences, soit la reprise d'éprouvés issus du passé et les remémorations, qui émergent à l'occasion de la grossesse et qui concernent particulièrement le rapport du sujet à son histoire filiale. D'abord il y a un mouvement de retour vers le maternel via le comportement des participants, qui se rapprochent de leur mère et via l'imaginaire alors qu'ils se remémorent des héritages maternels positifs. Il y a également un mouvement régressif vers l'identification inconsciente à la femme-mère de par l'emprunt de symptôme de grossesse de la conjointe. Ensuite, d'autres reviviscences concernent la reprise des conflictualités relatives au père actuel et de l'enfance. De plus, les participants dressent un bilan parfois positif, parfois négatif des héritages paternels. Finalement, ils ont témoigné de remémorations qui concernent leur histoire familiale, notamment en ce qui a trait à leur inscription au sein de leur lignée, parfois dans en continuité, parfois en porte-à-faux. La seconde catégorie centrale a mis en lumière comment les participants utilisent ces reviviscences pour construire des représentations psychiques de leur enfant à venir, de leur famille en devenir et de leur paternité émergeante. D'abord, ils imaginent leur enfant à partir de leurs propres souffrances infantiles et de leurs représentations d'eux lorsqu'enfant. Ensuite, les pères en devenir rencontrés ont manifesté un usage singulier de leur inscription et de leur histoire filiale pour construire des représentations de leur famille. Finalement, ils édifient leur conception de soi comme père dans une perspective idéalisée, alors qu'ils puisent dans les ressources identificatoires et contre-identificatoires, actuelles et passées pour s'imaginer une paternité qui se rapproche au mieux de leurs idéaux familiaux et parentaux. A la lumière de ces résultats, la dernière partie de la thèse Intégrations conceptuelles et conclusions reprendra les trois questions de recherche pour répondre à l'objectif à l'étude. En ce qui a trait aux révélations de l'histoire des sujets au sein de leur devenir père, les deux catégories centrales et leurs déclinaisons répondent à la première question. Ensuite, concernant la participation de l'histoire au sein du devenir père, il sera démontré comment les deux catégories s'articulent de façon synergique et diachronique : synergique puisque l'élaboration du projet de famille induit des reviviscences qui génèrent des négociations, et vice versa ; diachronique car les reviviscences engendrent des négociations des héritages du passé, qui dégagent des fantasmes périnataux de dépassement, de rupture, de réparation et de continuité vis-à-vis de la famille. L'ensemble de ce processus aboutirait à la construction psychique d'un projet de famille idéalisé. Il sera proposé que les reviviscences ont deux destins possibles ; celui de la représentativité (soit la création de représentations) et celui de la censure qui sous-tend les manifestations symptomatiques et les agirs. Par la suite, du constat d'une paternité idéalisée par les participants, nous proposerons la notion d'Idéal du moi paternel, qui reposerait sur les fantasmes périnataux, les identifications et contre-identifications parentales, les modèles outre-parentaux et les expériences personnelles. Finalement, concernant les possibles répercussions du passage à la paternité sur le rapport du sujet à son histoire, nous suggèrerons que cette transition puisse être envisagée une occasion de symboliser des parcelles de son histoire en souffrance d'appropriation subjective. Cette transition permettrait de penser et de réinterpréter des éléments de l'histoire en après-coup et, par le fait même, d'utiliser le passé afin de se préparer à l'avenir. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Devenir père, passage à la paternité, historicité, projet de famille, transmission, héritage psychique.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Brunet, Louis
Mots-clés ou Sujets: Paternité -- Aspect psychologique / Pères -- Attitudes / Grossesse / Transmission intergénérationnelle
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de psychologie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 09 mars 2018 14:28
Dernière modification: 09 mars 2018 14:28
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/11025

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...