Microcinéma : exploration des conditions d'apparition du mouvement de l'image à l'aide de dispositifs lenticulaires

Plante, Jonathan (2017). « Microcinéma : exploration des conditions d'apparition du mouvement de l'image à l'aide de dispositifs lenticulaires » Mémoire. Montréal, Québec, Université du Québec à Montréal, Maîtrise en arts visuels et médiatiques.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (6MB)

Résumé

Comment peut-on penser le statut de l'image dans une société où l'attention est constamment sollicitée par le mouvement? Le déplacement devenant la loi de notre rapport au monde, il en formate notre lecture. Peut-on envisager le développement d'un médium lenticulaire qui mobilise la vision ambulatoire? Ce sont là des questions qui donnent corps à ce mémoire de recherche-création. Dans ce texte, j'utilise le terme « cinéplastique » pour décrire mes explorations de la temporalité de l'œuvre. Le mot est employé pour la première fois par l'historien de l'art et essayiste Élie Faure, en 1922, dans l'article « De la cinéplastique ». Il y envisage un art où le temps deviendrait réellement une dimension de l'espace. Prenant acte du fait que depuis les années 1990, l'art contemporain a largement accueilli les images cinématographiques, à la fois comme citation, référence et expérimentation des formes, ce texte recadre la cinéplastique dans le contexte actuel pour tenter de mieux saisir le mouvement en tant que forme. Qu'est-ce qui est en jeu dans la mise en mouvement de l'image par le corps du spectateur? Comment opérer le déplacement du médium lenticulaire de la sphère commerciale et populiste à celui de l'art institutionnel? Quelle est la spécificité spatiale et temporelle du médium lenticulaire? Ces questions ont trouvé un début de réponse dans ce texte et dans l'exposition Angle mort. La série de tableaux-écrans qui compose l'exposition - en revisitant la peinture abstraite, l'art optique et cinétique, ainsi que le cinéma expérimental - explore, amplifie et systématise le caractère plastique du mouvement. Des peintures et des impressions sérigraphiques réalisées sur des supports lenticulaires offrent des images qui mettent en évidence le lien indissociable entre le déplacement du spectateur et sa perception. __________________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Animation, art cinétique, art optique, cinéma d'exposition, cinéplastique, déambulation, dispositif, extended cinema, illusions d'optique, images opératoires, images performatives, jeux optiques, lenticulaire, microcinéma, minimalisme, moiré, monochrome, mouvement, op art, perception, protocinema.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Dubois, Jean
Mots-clés ou Sujets: Illustrations, images, etc. / Animation / Mouvement / Perception visuelle / Espace et temps / Création / Spectateurs / Lenticulaires / Mémoires et thèses de création
Unité d'appartenance: Faculté des arts > École des arts visuels et médiatiques
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 09 mars 2018 13:28
Dernière modification: 09 mars 2018 13:28
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/11020

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...