Cartographie et projection de l'entre-lieux : la question du regard dans une pratique de l'estampe et de l'installation

Gagnon, Caroline (2011). « Cartographie et projection de l'entre-lieux : la question du regard dans une pratique de l'estampe et de l'installation » Mémoire. Montréal, Québec, Université du Québec à Montréal, Maîtrise en arts visuels et médiatiques.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (27MB)

Résumé

À travers ma pratique en estampe, je me questionne sur la formation de l’image, tant du point de vue du procédé que celui du regard que l’on y projette. Mon travail est ancré dans l’observation de la matière fluide. C'est en déposant l'encre que s'enclenche le processus, c'est dans ses mouvements et transformations que l'image se forme. Ce texte nous convie à suivre mon processus de recherche à travers mes explorations et observations, desquelles émergent différents questionnements. Il y est d'abord question de la nature même de l’empreinte, qui est présentée comme une chaîne de relations. Ces réflexions mèneront à explorer la dimension temporelle de l'image en deçà de la trace ou de l'empreinte d'une action passée, à vouloir montrer le temps au cours de sa formation. C’est à partir d'une observation attentive des différents états et matérialités du processus que s’effectue le passage de l'image-matière, à l’image-temps, puis à l’image-espace. C’est une recherche que l'on peut qualifier de poïétique puisqu’elle se développe dans le regard porté sur le faire, en réfléchissant aux conditions de création, aux concepts d'intention et de finalité. Ainsi, le texte se parcourt comme un trajet suivant mes observations et les interrogations qu’elles suscitent. Il se présente comme une suite d'oscillations, comme des entre-deux qui le traversent. La relation entre l’image et la matrice, puis, au-delà du procédé d’impression entre l'image et sa source, est devenue un leitmotiv de ma recherche. Elle ouvre sur la question de la représentation, que j’ai cherché à redéfinir en regard des expérimentations poursuivies au cours de la recherche. Le texte traduit la dimension expérimentale de ce questionnement. Il s'est donc construit par constatations, par hésitations et par hypothèses. Progressivement, au fil de ce parcours, un sens a émergé de ces explorations, une cartographie s’est dessinée. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Empreinte, projection, processus, matière, trace, représentation, image

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Paiement, Alain
Mots-clés ou Sujets: Empreinte (Art) / Estampe / Image / Installation d'art / Matière / Processus de création / Représentation graphique / Mémoires et thèses de création
Unité d'appartenance: Faculté des arts > École des arts visuels et médiatiques
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 08 mars 2018 14:52
Dernière modification: 08 mars 2018 14:52
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/11014

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...