Les parties prenantes et la gouvernance urbaine à Montréal

Croteau, François (2017). « Les parties prenantes et la gouvernance urbaine à Montréal » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en études urbaines.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (13MB)

Résumé

Cette thèse de doctorat a pour objectif de faire l'analyse de la prise en compte des parties prenantes dans le cadre de la gouvernance urbaine de Montréal. La question de recherche est : quel est le rôle des parties prenantes dans la gouvernance de Montréal et comment les administrateurs et les élus montréalais prennent-ils compte de ces mêmes parties prenantes? Pour ce faire nous avons réalisé trois études de cas. La première étude est réalisée en analysant le rôle des parties prenantes et leur prise en compte par les administrateurs et les élus à travers les deux grandes phases de réformes de la gouvernance de la métropole du Québec. Cela nous a permis de dégager un modèle d'analyse théorique, à partir de celui des Mitchell et coll. (1997) dans « Toward a theory of stakeholder identification and salience » qui peut nous servir lors d'autres analyses de cas. Dans la deuxième étude de cas, nous reprenons le modèle théorique que nous avons élaboré lors de première étude de cas, et nous analysons le rôle des parties prenantes et comment les administrateurs et les élus prennent en compte ces parties prenantes dans les processus décisionnels de la ville centre et dans ceux de trois arrondissements. Cela nous permet de conclure que le modèle est peu utile dans le cas des processus au sein des arrondissements, mais qu'il est partiellement adapté dans ceux de la Ville. Finalement dans notre troisième étude de cas, nous reprenons le modèle pour analyser de nouveau le rôle des parties prenantes et comment elles sont prises en compte par les administrateurs et les élus, mais cette fois-ci, à travers la gestion du projet de Service rapide par bus (SRB) sur le boulevard Pie-IX. Cette étude de cas nous permet de démontrer l'efficacité du modèle théorique et qu'il pourrait être généralisé à d'autres études de cas semblables. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Gouvernance, gouvernance urbaine, proximité, parties prenantes

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Delorme, Pierre
Mots-clés ou Sujets: Administration municipale / Parties prenantes / Hauts fonctionnaires -- Attitudes / Élus locaux -- Attitudes / Montréal (Québec)
Unité d'appartenance: École des sciences de la gestion > Département d'études urbaines et touristiques
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 23 févr. 2018 15:02
Dernière modification: 23 févr. 2018 15:02
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/10957

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...