Proposition méthodologique d'utilisation de la variabilité du rythme cardiaque pour identifier des facteurs professionnels de stress : étude clinique et étude ergonomique de terrain des opérateurs de centres d'appels d'urgence

Duhalde, Denis (2017). « Proposition méthodologique d'utilisation de la variabilité du rythme cardiaque pour identifier des facteurs professionnels de stress : étude clinique et étude ergonomique de terrain des opérateurs de centres d'appels d'urgence » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en biologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (31MB)

Résumé

En 2008-2009, 35 suicides sur les lieux de travail chez France Télécom avaient mis en avant l'usage de méthodes managériales particulières dans l'étiologie des facteurs de stress à la source de ces suicides (Baudelot and Gollac, 2015). L'étude du stress revêt un double intérêt : sociétal d'abord puisqu'une part importante de la population active en est touchée et que les coûts associés sont importants ; social également puisque le stress a des enjeux dans les entreprises au niveau de la rétention du personnel, augmente l'absentéisme et le présentéisme. Les conséquences se font aussi sentir au niveau de la santé psychologique des travailleurs en Europe comme au Canada. Dans les centres d'appels d'urgence (CAU) du Québec, en 2004, une tension psychologique est présente chez 70% des préposés, soit trois fois plus que chez les cols blancs de la région de Québec et que les travailleurs étudiés dans l'ESSQ (Toulouse et al., 2006). La présente thèse cherche à savoir comment la VRC peut être utilisée pour évaluer le stress professionnel et permettre le changement dans une intervention ergonomique. Cette étude est exploratoire à double titre : elle s'inscrit comme la première étude ergonomique visant à améliorer la santé psychologique des opérateurs des centres d'appels d'urgence (OCAU); c'est également la première à viser l'évaluation du stress au moyen de la variabilité du rythme cardiaque. Pour ce faire, est établie une méthode en deux temps : une étude clinique visant à étudier les variations de VRC face à une charge mentale cognitive et une étude ergonomique de terrain visant à mettre à l'épreuve les résultats cliniques et à étudier la dimension psychologique du stress. Les résultats montrent que la VRC ne varie pas avec la charge cognitive que cela soit lors de l'étude clinique ou lors de l'étude ergonomique de terrain. Au contraire, tout l'intérêt de cette thèse est de montrer que la composante psychologique du travail est importante, diminuant la VRC (pNN50) avec l'augmentation de l'émotion négative. Couplée à l'analyse ergonomique et aux évaluations subjectives tout au long du travail, la VRC enrichit les autocronfrontations dans sa capacité à identifier des éléments que les OCAU ne sont pas en mesure de noter correctement lors du travail. Elle offre aussi des perspectives intéressantes de recherche, notamment concernant la caractérisation du stress d'anticipation. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : évaluation du stress, variabilité du rythme cardiaque, ergonomie, étude exploratoire, émotions, centres d'appel d'urgence.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Comtois, Alain Steve
Mots-clés ou Sujets: Stress dû au travail / Aspect physiologique / Mesure / Rythme cardiaque / Ergonomie / Appels d'urgence / Agents de centre d'appels -- Santé mentale
Unité d'appartenance: Faculté des sciences > Département des sciences biologiques
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 23 févr. 2018 14:24
Dernière modification: 23 févr. 2018 14:24
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/10949

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...