Équivoque et pluriel : le statut symbolique octroyé au patient dans l'hôpital contemporain

Lapointe, Marie-Ève (2017). « Équivoque et pluriel : le statut symbolique octroyé au patient dans l'hôpital contemporain » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en sociologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (39MB)

Résumé

Cette thèse porte sur le statut symbolique du patient dans l'hôpital contemporain dans une perspective sociologique. Elle entend interroger les significations et les valeurs sous-jacentes à la place socio-relationnelle occupée par le patient dans le quotidien de l'institution hospitalière, dont l'intervention a connu, dans les dernières décennies, plusieurs modifications profondes et de différentes natures. La démarche proposée est à la fois exploratoire et descriptive. En partant de l'hypothèse forte que l'hôpital constitue un univers symbolique complexe, sédimenté et composé de logiques hétérogènes, cette thèse cherche à saisir comment des statuts symboliques différents sont attribués au patient au cœur de la relation soignant-patient et des pratiques qui l'entourent. Elle s'appuie sur une observation de type participant réalisée dans deux unités de soins d'un centre hospitalier universitaire. En complément à cette observation, des entretiens informels et une revue des sources documentaires « locales » ont été menés. La démarche proposée permet d'interroger les différents éléments de la réalité concrète de l'hôpital (pratiques, interactions, règles, conceptions, composantes organisationnelles, etc.) qui participent du façonnement des configurations du statut symbolique du patient. Elle permet également d'interroger la portée et la dynamique de ces différents éléments qui, selon les contextes soignants, viennent marquer distinctement les configurations du statut symbolique du patient. La thèse se compose de six chapitres. Le premier présente la problématique dans son articulation sociohistorique et théorique. Le second chapitre est consacré à l'histoire de l'hôpital. Il rend compte des différentes logiques qui ont marqué l'intervention de l'hôpital depuis sa fondation et qui ont respectivement conféré un statut symbolique particulier à celui qui est hospitalisé. Le troisième chapitre s'attaque à la démarche méthodologique de cueillette des données qui a été privilégiée. Une réflexion approfondie sur les enjeux méthodologiques et le déroulement de la recherche est proposée. Les quatrième et cinquième chapitres sont consacrés à la présentation et à l'analyse des données respectivement recueillies dans les deux unités de soins hospitaliers (unité de courte durée gériatrique et unité d'hémato-oncologie). Au cours de ces chapitres, différentes thématiques sont dégagées, donnant à voir des aspects et des enjeux particuliers du statut symbolique du patient selon les lieux empiriques. Le sixième chapitre propose une analyse transversale des résultats et une discussion. Ainsi, les unités de soins objets de l'enquête se révèlent comme deux dispositifs qui, paradigmatiques de pôles distincts de l'intervention de l'hôpital contemporain, se caractérisent par des configurations différenciées du statut symbolique du patient. Dans une approche dialectique, cette thèse rend compte du caractère à la fois imposé et négocié du statut symbolique octroyé au patient. Loin d'être univoque et unidimensionnel, celui-ci résulte d'un processus d'individualisation qui procède de mouvements paradoxaux d'objectivation et de subjectivation, de personnalisation et de dépersonnalisation, d'intégration et d'exclusion, d'idéalisation et de dépréciation. Si le patient est en principe considéré comme la raison d'être des soins, s'il peut être relationnellement investi comme une personne et un acteur et s'il peut être appréhendé comme un être singulier, multidimensionnel et insécable, cette thèse montre qu'il peut aussi, simultanément et selon différents critères, être la cible de jugements dépréciatifs, de contraintes sur lesquelles il a plus ou moins prise, de pratiques et de procédés qui le morcellent ou le chosifient. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Statut symbolique du patient, relation soignant-patient, pratiques soignantes, dispositifs de soins, institution de l'hôpital, individualisation

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Roy, Shirley
Mots-clés ou Sujets: Hospitalisés / Hôpitaux / Relations personnel médical-patient / Soins hospitaliers
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de sociologie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 23 févr. 2018 13:37
Dernière modification: 23 févr. 2018 13:37
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/10930

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...