Integrating mindfulness meditation in a creative process in dance

Coquoz, Monica (2017). « Integrating mindfulness meditation in a creative process in dance » Mémoire. Montréal, Québec, Université du Québec à Montréal, Maîtrise en danse.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (14MB)

Résumé

Cette recherche-création examine l'influence de l'intégration de la méditation de la pleine conscience, issue de la tradition bouddhiste Theravada, dans un processus de création en danse contemporaine. Elle tente également de discerner quelles facettes du soi ont émergé au cours de ce processus, à savoir ce qui a surgi dans le corps et le cœur/esprit de la chorégraphe/interprète/chercheuse, grâce à un processus d'auto-observation rigoureux. Enfin, l'étude cherche à élucider si (et comment) l'intégration de la méditation de la pleine conscience dans le processus de création a contribué à un plus grand sens de l'expérience pour la chorégraphe/interprète/chercheuse tout au long du processus. Méthodologiquement, la recherche a été inspirée par la méthode heuristique, l'autopoiesis et la pleine conscience. Le processus de création a eu lieu pendant neuf semaines et a été soutenu par trois yeux extérieurs distincts. Le travail final, un solo de 30 minutes ayant pour titre « Being with the unknown » a été présenté devant un public quatre soirs de suite en septembre 2015 à Montréal. La collecte de données s'est composée du journal de bord de la chercheuse, complétée par un entretien d'explicitation et des enregistrements vidéo des répétitions et des représentations. Pour l'analyse des données, la chercheuse a employé l'analyse thématique et l'analyse en mode écriture. Les résultats de l'étude ont montré que l'intégration de la méditation de la pleine conscience a influencé quatre composantes du processus de création: 1) l'interprétation pendant les répétitions et les spectacles; 2) l'esthétique de la pièce finale; 3) les méthodes de création en studio; et 4) la relation de la chorégraphe à la matière. En outre, la chercheuse a trouvé que tous les aspects du soi qui ont émergé, les différents états du corps et du cœur/esprit, parfois agréables et parfois désagréables, se sont révélés être impersonnels. Autrement dit, analysés à la lumière de la méditation de la pleine conscience, la chercheuse a pu voir qu'ils étaient dus à des causes et des conditions, sujets au changement et principalement hors du contrôle volontaire de la chorégraphe. Pour la chercheuse, cela mettait en évidence un concept central dans le bouddhisme Theravada, celui de anatta ou du non-soi, c'est-à-dire une compréhension du soi comme processuel, dynamique et multiple, une vue qui est partagé par de nombreux penseurs postmodernes, féministes et queer. En ce qui concerne la question du «sens», la chercheuse a constaté que, en devenant plus consciente de ce qui se passait au niveau de son corps et de son cœur/esprit, la relation à la matière dans chaque moment a été clarifiée. Cette clarté de relation a rendu l'expérience plus «significative» indépendamment du fait que cette relation était principalement kinesthésique, émotionnelle ou cognitive. Enfin, l'étude conclut avec l'espoir que d'autres études seront menées sur les apports possibles de la méditation de la pleine conscience dans le processus de formation et de création des artistes, même s'ils ne souscrivent pas nécessairement à la pensée bouddhiste Theravada. En effet, la chercheuse a constaté que l'utilisation de la méditation de la pleine conscience a eu de nombreuses influences positives sur la qualité du processus de création, ainsi que sur l'expérience de l'interprète. En outre, le chercheur estime que développer des qualités tels que la conscience de soi et la bienveillance est universellement bénéfique indépendamment des affiliations personnelles. __________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Méditation de la pleine conscience, mindfulness, méditation vipassana, la méditation bouddhiste, Bouddhisme Theravada, les quatre fondations de la pleine conscience, anatta, le non-soi, la conscience du soi, Metta, danse contemporaine, le processus de création, la chorégraphie, la performance

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Bienaise, Johanna
Mots-clés ou Sujets: Danse / Création (Arts) / Méditation / Bouddhisme Theravāda / Pleine conscience / Danse filmée / Mémoires et thèses de création
Unité d'appartenance: Faculté des arts > Département de danse
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 15 févr. 2018 15:55
Dernière modification: 15 févr. 2018 15:55
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/10905

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...