Modérateurs et médiateurs de l'efficacité d'une méthode d'enseignement de la compréhension destinée aux lecteurs débutants de milieux défavorisés

Guay, Marie-Hélène (2017). « Modérateurs et médiateurs de l'efficacité d'une méthode d'enseignement de la compréhension destinée aux lecteurs débutants de milieux défavorisés » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en psychologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (8MB)

Résumé

L'objectif de cette thèse était d'examiner l'efficacité d'une méthode d'enseignement de la compréhension en lecture en considérant les effets de modération et de médiation. Autrement dit, nous souhaitions déterminer pour qui et pourquoi (par quels processus) la méthode s'avérait la plus efficace chez les lecteurs débutants de 2e année du primaire de milieu défavorisé. Contrairement aux méthodes destinées aux lecteurs plus avancés qui encouragent l'utilisation de multiples stratégies, notre méthode cible une stratégie unique, l'identification de l'idée principale, de manière à ne pas créer de surcharge cognitive chez l'élève de 2e année. Dans l'introduction, nous avons discuté des limites de l'évaluation de l'efficacité moyenne des interventions et de la pertinence d'identifier des modérateurs et des médiateurs. Nous avons établi que peu d'études d'intervention méthodologiquement adéquates s'étaient intéressées à la compréhension au début du primaire et souligné la rareté des analyses de modération et de médiation dans le domaine de la prévention des difficultés en lecture. Sur la base de la littérature existante et des modèles théoriques en vigueur, nous avons considéré des médiateurs relevant à la fois de l'élève (sexe, langue maternelle, vocabulaire, fluidité et inattention) et de l'enseignant (degré d'implication en classe). Nous avons formulé l'hypothèse que les élèves les plus à risque de difficultés (ex. : les plus inattentifs) seraient ceux qui bénéficieraient le moins de notre méthode, mais que le degré d'implication de l'enseignant n'influerait pas l'efficacité de cette dernière, étant donné son caractère très structuré. En termes de médiation, nous avons proposé que la maîtrise de la stratégie enseignée, l'identification de l'idée principale, serait responsable de l'efficacité de la méthode sur la compréhension en lecture. Finalement, nous avons proposé qu'une faible maîtrise de la stratégie serait responsable du peu de progrès réalisé par les élèves les plus à risque de difficultés en lecture. Ces hypothèses ont été testées à l'aide de données tirées d'un devis randomisé dans le cadre duquel 198 élèves ont été sélectionnés dans 22 classes de 2e année du primaire. Ces classes ont été assignées à une condition contrôle (enseignement régulier seulement) ou à une condition intervention. Les enseignants et les élèves assignés à cette dernière condition ont réalisé les activités d'Apprendre à lire à deux – version stratégie pendant l'essentiel de l'année scolaire (octobre à mai) à raison de trois demi-heures semaine. Durant chacune de ces périodes, les élèves devaient lire à deux un texte narratif et identifier l'idée principale des paragraphes. Un enseignement explicite sur l'identification de l'idée principale a été offert par l'enseignant au début de l'année. La fidélité d'implantation a été observée et jugée adéquate (condition intervention). Dans chacune des 22 classes, neuf élèves de divers niveaux d'habiletés ont été évalués en individuel au prétest, au posttest et à plusieurs reprises pendant l'année, pour un échantillon total de 198 élèves. Notre variable dépendante principale est la compréhension en lecture au posttest. Les hypothèses liées à la modération n'ont pas été confirmées. Ainsi, contrairement à ce qui était prévu, ce sont les élèves les plus à risque de difficultés en lecture qui ont le plus bénéficié de notre méthode. En d'autres termes, les progrès les plus importants sur le plan de la compréhension ont été réalisés par les élèves des classes intervention qui étaient initialement inattentifs, qui possédaient un vocabulaire restreint et qui lisaient de manière peu fluide. Les allophones ont réalisé autant de progrès que les francophones et la méthode s'est avérée aussi efficace pour les garçons que les filles. De plus, et toujours en contradiction avec nos hypothèses sur la modération, c'est dans les classes où les enseignants étaient les moins impliqués que la méthode d'enseignement a fait la plus grande différence. À l'inverse, notre hypothèse concernant la médiation a été confirmée. En lien avec les modèles théoriques en vigueur, l'effet de l'enseignement sur la compréhension de l'élève est entièrement attribuable à la maitrise par ce dernier de la stratégie enseignée. Nos analyses suggèrent également que la maitrise de cette stratégie est particulièrement importante dans les classes des enseignants peu impliqués. Nos résultats, même s'ils contredisent à plusieurs égards les hypothèses de départ, comportent d'importantes implications pratiques et théoriques. Bien qu'elle se soit avérée généralement efficace, notre méthode d'enseignement apparait particulièrement utile pour les élèves à risque de difficultés en lecture et issus de classes dont les enseignants sont peu impliqués. Nos résultats démontrent aussi clairement la pertinence de soutenir directement la compréhension des lecteurs débutants en leur offrant un enseignement adapté, c'est-à-dire en leur montrant à utiliser une seule stratégie simple et en leur offrant la possibilité de mettre en application cette dernière à de nombreuses reprises dans un contexte où un soutien approprié est offert. Nos résultats mettent clairement en évidence qu'il n'est pas nécessaire d'attendre que l'élève ait maîtrisé les rudiments de la lecture avant de lui enseigner à comprendre le sens des textes qu'il doit lire. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Lecteur débutant, compréhension, stratégie, modérateur, médiateur

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Dion, Éric
Mots-clés ou Sujets: Lecture (Enseignement primaire) / Compréhension de la lecture / Enseignement par les pairs / Enfants socialement défavorisés
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de psychologie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 06 févr. 2018 15:14
Dernière modification: 06 févr. 2018 15:14
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/10899

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...