Les capacités d'action offertes par la décentralisation aux municipalités de taille moyenne en Afrique de l'Ouest francophone : la gouvernance et le développement local à Klouékanmè au Bénin

Muambi, Nico Shambouy (2017). « Les capacités d'action offertes par la décentralisation aux municipalités de taille moyenne en Afrique de l'Ouest francophone : la gouvernance et le développement local à Klouékanmè au Bénin » Thèse. Montréal, Québec, Université du Québec à Montréal, Doctorat en études urbaines.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (35MB)

Résumé

Cette thèse est le produit d'une recherche sur les capacités d'action offertes par la réforme de décentralisation aux communes de taille moyenne en Afrique de l'Ouest francophone. Le travail de recherche s'est concentré sur la commune de Klouékanmè dans le département de Couffo, au Bénin. L'objectif poursuivi est d'étudier comment s'articulent la décentralisation, la gouvernance et le leadership administratif à l'échelle locale afin de produire le développement local. Nous analysons aussi comment la gouvernance locale émerge dans un contexte où l'État est en retrait afin de comprendre la manière dont une ville de taille moyenne réunit des ressources et mène des actions collectives. Ainsi, à travers cette thèse, nous répondons à la question suivante : comment, dans un contexte de décentralisation où les ressources sont limitées, la commune de Klouékanmè peut-elle jouer un rôle d'acteur du développement local? En nous appuyant sur un cadre analytique composé des concepts de décentralisation, gouvernance, développement local, nouvelle gestion publique / nouveau management public (NGP /NMP) et de leadership administratif, nous avons décortiqué les capacités d'action utilisées par les acteurs publics de Klouékanmè, en analysant trois stratégies mises en œuvre par cette commune depuis plus d'une décennie : la stratégie d'accumulation des ressources endogènes (Opération Marbre), le système de performance de l'administration communale (SPAC) et la stratégie de développement de la filière tomate. Nous avons formulé trois hypothèses pour cette analyse. Premièrement, nous posons comme hypothèse que la décentralisation permet à Klouékanmè d'une part, d'acquérir de nouvelles compétences et d'autre part, de rechercher d'autres capacités d'action notamment la capacité d'entrer en relation avec des partenaires non-étatiques extérieurs et la capacité de négocier des mandats ad hoc pour les agents des services déconcentrés de l'État qui, actuellement, exercent leurs fonctions au niveau de la commune. Deuxièmement, nous faisons l'hypothèse que Klouékanmè assume ses nouvelles compétences pour favoriser le développement de son territoire, en rationalisant ses processus administratifs, s'inspirant de la nouvelle gestion publique et, en s' associant à d' autres acteurs dans un processus de gouvernance. Troisièmement, nous avançons l'hypothèse que Klouékanmè assure la mobilisation aussi bien des acteurs que des ressources dont elle a besoin pour le développement local, en assumant son leadership dans la coordination d'acteurs et dans la vision du développement local. Notre méthode de recherche est l'étude de cas. La récolte des données repose en grande partie sur 21 entretiens semi-dirigés menés auprès des représentants des acteurs impliqués dans l'action publique de la commune depuis les premières élections municipales de 2002 / 2003. Les données additionnelles proviennent de la recherche documentaire (les publications de l'Association nationale des communes du Bénin, des documents gouvernementaux, des journaux). Les résultats de l'analyse des trois stratégies mises en œuvre (l'Opération Marbre, le SPAC et le développement de la filière tomate) nous permettent de soutenir que la commune de Klouékanmè a effectivement utilisé ses nouvelles compétences pour organiser sa politique fiscale; elle s'est inspirée de quelques principes de la nouvelle gestion publique (NGP) pour étoffer son appareil administratif qui, désormais fonctionne avec des objectifs prédéfinis; elle s'est associée à des acteurs non-étatiques, en particulier des acteurs de la coopération multilatérale pour lancer sa politique de développement axée sur les ressources naturelles; elle a coordonné les acteurs en leur attribuant des rôles selon les besoins de la commune; elle a pris le leadership pour créer des réseaux d'acteurs et partager sa vision du développement auprès de toutes les parties prenantes. _________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Décentralisation, gouvernance, développement local, nouveau management public / nouvelle gestion publique, leadership administratif, Klouékanmè

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Morin, Richard
Mots-clés ou Sujets: Décentralisation administrative / Administration municipale / Économie régionale / Villes / Leadership / Afrique occidentale francophone / Klouékanmè (Bénin)
Unité d'appartenance: École des sciences de la gestion > Département d'études urbaines et touristiques
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 25 janv. 2018 13:21
Dernière modification: 25 janv. 2018 13:21
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/10873

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...