Tentatives d'accord :pratique microperformative soutenant un travail d'écriture et d'installation audiographique

Bélair-Clément, Sophie (2007). « Tentatives d'accord :pratique microperformative soutenant un travail d'écriture et d'installation audiographique » Mémoire. Montréal, Québec, Université du Québec à Montréal, Maîtrise en arts visuels et médiatiques.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (24MB)

Résumé

Mon travail est performatif et il est mimétique. Mes performances ne sont jamais publiques; elles sont discrètes et retransmises par des documents vidéo, sonores, graphiques et textuels. En performance, je n'invente rien; je prends ce qui est là et je le souligne. Je nomme ces performances des pointeurs de micro-évènements. Ce que je pointe ce sont des éléments parasites qui se situent généralement hors de l'attention. Je mets en scène des situations d'écoute excessives et tente ainsi de pointer l'expérience même du regardeur ou de l'écouteur vers qui la proposition performative est (idéalement) transférée. En performance, mon intérêt est de tenter de faire coïncider de façon graphique les gestes et la voix d'un corps humain, souvent le mien, avec celui des autres ou encore avec celui des machines. Pour souligner les décalages et les ratés de ces tentatives. Je m'intéresse aux sujets en quasi immobilité. Un objet ça fait aussi c'est même préférable parce que les objets ont un comportement plus stable; ça pourrait sembler plus facile. Je partirai d'ici même. J'aurai comme point de départ ce problème : ce texte. Je tenterai par l'écriture de garder la même attitude qu'en performance : cette tentative d'accord avec mon environnement immédiat. L'environnement immédiat sera celui de l'écriture : je tenterai de pointer l'expérience même de sa lecture. Voici le défi. Il faudra se laisser distraire de la lecture par les évènements extérieurs; laisser les parasites sonores colorer le trajet du texte1. Il faudra être attentif au son qu'émet la source lumineuse qui permet cette lecture. Bien sûr je poserai des hypothèses. Je tenterai des analyses délicates. Je citerai des gens importants. Je ferai des calculs aussi. Je me demande combien de toux d'étudiants l'on peut entendre dans l'enregistrement du cours de Barthes sur le Neutre2? J'aime dire l'heure, surtout quand rien ne presse. Je la noterai souvent. Il est 21h10. C'est important les points de repère. Voici un texte au ton de la parole mais silencieux : imprimé. Un discours qui doute du discours. Avec une voix qui cherche à s'accorder (au frigo du voisin). Il faudra donc faire bien attention à la structure. Au rythme de la voix. À sa monotonie. À ses redites, à sa maladresse, à son volume et surtout à sa durée; une durée trop grande pour le nombre de mots. La durée de l'écriture, avec ses blancs. _______________________________________________________________________________ 1 Il y a eu un but au hockey : le voisin d'en haut tape sur le plancher en criant. _______________________________________________________________________________ 2 Roland Barthes, Le Neutre: Cours au Collège de France (1977-1978), enregistrements des cours magistraux disponibles en date du 16 déc. 2007 au www.ubu.com/sound/barthes.html)

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Tomas, David
Mots-clés ou Sujets: Art de performance
Unité d'appartenance: Faculté des arts > École des arts visuels et médiatiques
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 15 janv. 2018 09:13
Dernière modification: 15 janv. 2018 09:13
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/10840

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...