Manipulation des conditions de vision de l’œuvre dans une stratégie installative visant la symbiose entre l'objet, le lieu et le regardeur

La Brie, Guillaume (2007). « Manipulation des conditions de vision de l’œuvre dans une stratégie installative visant la symbiose entre l'objet, le lieu et le regardeur » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en arts visuels et médiatiques.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (59MB)

Résumé

Ce texte accompagne l'exposition « Les envahisseurs de l'espace II ». Il s'agit de la deuxième mise en espace de certaines sculptures issues d'un même corpus. Il est important de ne pas considérer cette « recontextualisation » de mes œuvres comme une simple réexposition, car le concept qui motive ce projet ne pourrait être complet sans être présenté au moins deux fois. C'est qu'il n'y a pas d'apparence finale prédéterminée pour ce travail, il est conçu comme un jeu de blocs et cette exposition est une configuration possible selon l'espace et l'événement. Le processus de création se poursuit ainsi lors de la disposition des pièces, celles-ci deviennent la matière d'une sculpture qui se fusionne avec le lieu et qui le transforme. Je considère donc cette installation présentée à la Galerie de l'UQAM comme une œuvre distincte de celle présentée à Axe néo7. Sa configuration et les propriétés du parcours qu'elle propose sont différentes, toutefois, elle vient se greffer au concept global de l'œuvre dans cette idée de polyvalence de sa forme. La série de sculptures est conçue sur un mode binaire, il s'agit toujours d'une union entre un module géométrique qui occupe et encombre une partie de l'espace et un meuble domestique qui est parfaitement adapté à cette situation spatiale. Il est donc envisageable de concevoir l'exposition de cette série de sculptures comme autant d'objets uniques. Dans ce cas, on ferait face à une occupation locale dans un espace. Par contre, si l'on regroupe un nombre de pièces suffisamment important et qu'on les dispose afin de créer un parcours, leur exposition impliquera inévitablement le dysfonctionnement total du lieu et l'immersion du regardeur. Ainsi, je définis mon travail comme étant de la sculpture semi-autonome. Chacune d'elles peut vivre seule, mais peut aussi faire partie d'une installation beaucoup plus complexe. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Installation, sculpture, in situ, positionnement, lieu, objet, regardeur, contenant, contenu, esthétique, art minimal, œuvre formelle, art visuel.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Saucier, Robert
Mots-clés ou Sujets: Esthétique / Exposition d'art / Installation d'art / Objet exposé / Œuvre in situ / Participation du public / Sculpture / Mémoires et thèses de création
Unité d'appartenance: Faculté des arts > École des arts visuels et médiatiques
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 30 janv. 2018 10:41
Dernière modification: 30 janv. 2018 10:41
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/10839

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...