Évaluation des fonctions cérébrales chez des adolescents exposés au manganèse par la consommation d'eau potable

Dion, Laurie-Anne (2017). « Évaluation des fonctions cérébrales chez des adolescents exposés au manganèse par la consommation d'eau potable » Thèse. Montréal, Québec, Université du Québec à Montréal, Doctorat en psychologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (10MB)

Résumé

Le manganèse (Mn) est un nutriment essentiel, mais peut avoir des effets néfastes s'il se retrouve en excès dans l'organisme. D'abord étudié auprès de populations adultes exposées en raison de leur travail (p. ex. : travailleurs dans des mines, soudeurs), la communauté scientifique s'est ensuite penchée sur l'exposition au Mn par la consommation d'eau potable puisque sa présence est fréquente dans les nappes phréatiques. Le développement des enfants semble être le plus affecté par ce type d'exposition, car cette population est particulièrement vulnérable aux effets de contaminants environnementaux. Dans la dernière décennie, le Mn a rejoint le groupe d'éléments neurotoxiques pour le développement (developmental neurotoxicants) s'ajoutant au methylmercure, à l'arsenic et au plomb, pour n'en citer que quelques-uns (Grandjean & Landrigan, 2014). La présente thèse s'intéresse aux effets du Mn sur l'intégrité du cerveau et sur le fonctionnement intellectuel d'enfants exposés par leur consommation d'eau potable. La population d'intérêt est une cohorte de 380 enfants québécois âgés de 6 à 13 ans initialement évalués entre 2007 et 2009. Les résultats de l'étude initiale suggèrent que la concentration de Mn dans l'eau potable est négativement associée au quotient intellectuel (QI), ainsi qu'à diverses épreuves neuropsychologiques (Bouchard et al., 2011; Oulhote, Mergler, Barbeau, et al., 2014). Cette cohorte a été réévaluée en moyenne 4.5 années plus tard aux fins de cette thèse, laquelle est divisée en deux volets: 1) une étude de suivi permettant de réévaluer les fonctions intellectuelles à l'adolescence et 2) une étude d'imagerie cérébrale. Dans le premier volet, 287 des 380 enfants de la cohorte initiale ont été réévalués à l'adolescence (entre 10 et 17 ans). Les mêmes épreuves standardisées utilisées lors de l'évaluation initiale ont été administrées. Le premier objectif est d'investiguer l'effet d'une exposition au Mn par la consommation d'eau potable à l'adolescence. Le second objectif consiste à examiner les changements d'exposition au Mn des participants entre l'évaluation initiale (âge= 6 à 13 ans) et l'évaluation de suivi (âge=10-17 ans) et leurs impacts sur le QI. Les résultats de cette étude suggèrent que le Mn dans l'eau est associé négativement avec le QI des filles, principalement le QI de performance. À l'opposé, cette association est positive chez les garçons. De plus, les scores de QI de performance des participants pour qui nous avons observé une augmentation de leur exposition au Mn depuis l'étude initiale auraient légèrement diminué. Dans le second volet, l'imagerie par résonance magnétique {IRM) a été utilisée pour examiner les dépôts de Mn dans le globus pallidus, une région des noyaux gris centraux, chez un sous-échantillon de 23 enfants (13 faiblement exposés et 10 hautement exposés) alors âgés entre 9 et 15 ans. À l'opposé de ce qui est rapporté dans la littérature, les résultats obtenus suggèrent une plus faible intensité du signal dans le globus pallidus chez les enfants hautement exposés au Mn. Ces résultats pourraient refléter des différences structurelles entre les enfants hautement et faiblement exposés. De plus, les différentes routes d'exposition (inhalation versus ingestion) pourraient expliquer la disparité entre la présente étude et la littérature. Les résultats présentés dans cette thèse soutiennent l'inclusion du Mn comme élément neurotoxique pour le développement et l'importance de l'implantation de lignes directrices formelles sur la concentration sécuritaire de Mn dans l'eau potable. __________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Manganèse, Neurotoxicité, Enfants, Imagerie structurelle, Fonction intellectuelle

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Saint-Amour, Dave
Mots-clés ou Sujets: Neurotoxicologie / Manganèse -- Toxicité / Exposition / Eau potable -- Teneur en manganèse / Manganèse dans l'organisme / Toxicologie du développement / Enfants / Adolescents / Quotient intellectuel / Neuro-imagerie
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de psychologie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 12 déc. 2017 11:38
Dernière modification: 12 déc. 2017 11:38
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/10793

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...