Le théâtre juif marocain : une mémoire en exil : remémoration, représentation et transmission

Tahiri, Lalla Nouzha (2017). « Le théâtre juif marocain : une mémoire en exil : remémoration, représentation et transmission » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en études littéraires.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (7MB)

Résumé

Cette thèse porte sur les productions théâtrales d'auteurs dramatiques juifs marocains résidant au Québec, en France et en Israël. Il s'agit de rendre compte d'une composante marocaine qui a contribué non seulement au patrimoine culturel marocain, mais aussi à sa transmission à d'autres pays et à d'autres cultures, et au Québec en particulier. L'objectif de cette étude, qui privilégie la pratique théâtrale comme moyen d'expression et de transmission culturelle, est de rendre compte des manifestations de la mémoire personnelle et collective que ces œuvres mettent en scène. En d'autres termes, il convient d'analyser les éléments littéraires et artistiques rendant présents le lieu de mémoire, le passé, les personnage-figures, la langue de communication, les discours et les affects dans les œuvres d'un corpus déterminé. Une telle entreprise permet de comprendre comment l'art théâtral – pris comme espace de remémoration – contribue à une réparation symbolique rassemblant des spectateurs majoritairement issus de la communauté juive marocaine. Cette entreprise incite, en effet, à approfondir la question de l'appartenance culturelle vécue sur un mode nostalgique et cathartique ainsi que l'apport des artistes et auteurs dramatiques juifs marocains au patrimoine du pays d'origine. Par cette étude, ma thèse se veut une lutte contre l'amnésie, une reconnaissance de la mémoire partagée par les Marocains juifs et musulmans. L'absence d'études portant sur ces œuvres, dont la majorité n'est pas publiée mais a été enregistrée sur vidéo, m'a incitée à consacrer la première partie de ma recherche à leur présentation, à montrer le contexte dans lequel peut s'effectuer un travail sur le théâtre juif marocain fondé en partie sur mes rencontres avec des membres de la communauté juive marocaine et les artisans des œuvres à Montréal et ailleurs, ma collecte de témoignages et un stage de recherche effectué lors d'un séjour au Maroc. Le premier chapitre donne un bref aperçu de la présence juive dans l'histoire du Maroc. Le deuxième chapitre se consacre à la diversité d'éléments littéraires et artistiques employés dans les œuvres retenues afin de marocaniser les spectacles. Ceux-ci forment les matériaux de marocanité polyphoniques et permettent de dégager le traitement de la mémoire dans les œuvres. Ce chapitre étudie les structures narratives (histoire, conte et conteur) dans la halqa du Mchouga-Maboul de Simon Elbaz, publié en France ; les discours politiques dans le récit du départ de la communauté juive du Maroc dans Maurice et Faby 1 et 2 de Bob-Oré Abitbol, présentés à Montréal, ainsi que les liens conflictuels entre le Juif marocain et le Juif ashkénaze dans Une fille ça va. Trois filles... attention les dégâts!!! de Carlo Bengio, Élie Abecasis et Liliane Abitbol, adapté à Montréal. L'hétérogénéité des éléments discursifs permet une mise en évidence de l'identité marocaine. Le troisième chapitre étudie l'intertexte culturel (discursif et dramaturgique), et s'intéresse à la mise en relief de la mémoire marocaine à partir d'une convocation de certains récits extérieurs. Ce chapitre montre d'une part le traitement de la mystique des kabbalistes et de l'attente du Messie protecteur dans Un roi marocain de Gabriel Bensimhon. Il commente les intertextes dans les adaptations de Solly Lévy au contexte socioculturel marocain : citations, calques, allusions. La réécriture et l'adaptation des œuvres originales permettent la reconstruction d'un autre récit en rapport avec l'identification à la culture marocaine. Ce chapitre analyse par ailleurs les éléments de la mémoire sépharade à travers l'évocation des faits historiques de la Conquête, de l'Inquisition et de la Libération dans Les sorcières de Colomb de Serge Ouaknine, dramaturge longtemps installé à Montréal. La conclusion revient sur la question insistante de la transmission et de son véritable impact sur la pérennité de la culture juive marocaine. En somme, cette étude se veut une contribution à l'avancement des connaissances concernant une composante culturelle et historique du Maroc. Par une mise en valeur des œuvres étudiées, elle vise à rapprocher le lecteur nord-américain de la culture marocaine juive. La complexité du sujet de ma thèse – qui porte sur la remémoration, la conservation, la réparation et la transmission de la mémoire collective par le biais des œuvres théâtrales – exige une méthode de recherche diversifiée allant de l'enquête, des échanges avec les témoins, de la collecte du corpus jusqu'à l'analyse. Mon travail se situe donc au carrefour de l'histoire et de la littérature. Les chercheurs, historiens, philosophes, poéticiens retenus me permettent d'approfondir les questions et les enjeux que soulèvent ces œuvres dans leur forme et dans leur statut. Ma lecture, tenant tantôt de l'analyse historique, tantôt de l'analyse littéraire des discours (polyphonie et intertextualité) se fonde sur les aspects dramatiques, artistiques et socioculturels pour mettre au jour une pratique culturelle spécifique au judaïsme marocain en exil. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Théâtre juif marocain, mémoire collective, adaptation, polyphonie, intertextualité, transmission.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Cliche, Anne Élaine
Mots-clés ou Sujets: Théâtre juif marocain / Maroc dans la littérature / Mémoire collective dans la littérature / Souvenir dans la littérature / Intertextualité / Diffusion culturelle / Littérature marocaine (française) -- Auteurs juifs / Québec (Province) / France / Israël
Unité d'appartenance: Faculté des arts > Département d'études littéraires
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 12 déc. 2017 13:50
Dernière modification: 12 déc. 2017 13:50
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/10786

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...