De la justification, à la poursuite du bien commun : analyse stratégique de l'Institut de cardiologie de Montréal

Boucher, Marie (2016). « De la justification, à la poursuite du bien commun : analyse stratégique de l'Institut de cardiologie de Montréal » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en administration.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (26MB)

Résumé

La complexité des organisations origine souvent de la confrontation des logiques en présence. Ces situations conflictuelles remettent en question la légitimité des actions et décisions. Devant un impératif de justification, et afin de favoriser la coopération et la coordination des acteurs organisationnels, les décideurs doivent mobiliser l'argument qui convient selon le bien commun de la situation : être légitime, stratégiquement pertinent et faire les ajustements nécessaires afin d'assurer la cohérence. Nous visons à développer une démarche d'analyse, fondée sur le modèle De la justification, Les économies de la grandeur, de Boltanski et Thévenot (1991). Ce modèle s'articule autour du régime d'action de la justice. Il conjugue l'impératif de justification qui active la capacité de mobiliser le bon argument, aux ajustements où la capacité pragmatique permet de faire la bonne chose en s'adaptant aux circonstances. Nous souhaitons démontrer la puissance de ce modèle pour analyser la dynamique de justification des décideurs dans une organisation de santé complexe. De plus, nous voulons comprendre le rôle jouent des valeurs, motivations, normes sociales et objectifs dans l'identification du bien commun poursuivi et dans la construction de l'argumentaire dans les situations de désaccord. Notre démarche de recherche est de nature compréhensive, dans le paradigme constructiviste. Nous avons choisi d'étudier un cas, celui de l'Institut de cardiologie de Montréal, un établissement de soins ultra spécialisé québécois. Notre question de recherche est la suivante : pourquoi et comment des décideurs d'une organisation de santé complexe négocient le passage vers une zone de coopération et de coordination qui favorise l'atteinte des objectifs, malgré les différentes définitions du bien commun en présence? Les entretiens avec les participants ont permis d'identifier six situations conflictuelles dont les enjeux sont de nature stratégique. L'introduction d'une démarche d'analyse en 8 étapes ramène les décideurs aux fondements du processus de décision, le pourquoi, le comment et le quoi : Quelles sont les valeurs et motivations qui importent et qui influencent la réflexion dans cette situation? Quelles sont les valeurs partagées, les normes sociales et objectifs collectifs qui agissent comme conventions entre les décideurs? Quels sont les ajustements pour mobiliser les acteurs vers le bien commun? Nous avons constaté qu'à chaque situation conflictuelle, l'importance relative des valeurs est réévaluée. Le concept d'ordre de grandeur mis de l'avant par Boltanski et Thévenot (1991) s'applique aussi aux valeurs, normes et objectifs. Ce repositionnement permet d'ouvrir la voie vers l'accord. Ainsi semble se jouer la compétition des valeurs : un processus de ré-ordonnancement à chaque situation. Cette voie vers l'accord exige de la part des acteurs, ajustements ou négociation de compromis ou les deux. Dans les situations les plus difficiles, nous constatons que les décideurs apposent le qualificatif « temporaire » au compromis, soulignant ainsi sa fragilité. De façon plus pointue, nous constatons l'importance de l'autonomie et de la flexibilité pour l'Institut de cardiologie de Montréal; elle d'ordre génétique, c.-à-d. qu'elle fait partie de son ADN. De plus, les valeurs partagées de réussite, travail productif, engagement et loyauté, combinées aux normes sociales entendues comme l'intégrité, le respect, la coopération et la créativité, agissent comme de puissantes conventions entre les décideurs et acteurs. Les objectifs collectivement décidés indiquent très clairement la direction à prendre; ils viennent encadrer les conventions. Toute la stratégie s'articule autour de la réussite dans l'accomplissement de ses missions et de la reconnaissance internationale de son excellence. Le bien commun poursuivi est le progrès scientifique en cardiologie pour le bénéfice de toute la population. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : organisations de santé complexes, bien commun, justification, valeurs, conventions

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Desmarteau, Robert H.
Mots-clés ou Sujets: Hôpitaux -- Administration -- Québec (Province) / Équipes de direction / Prise de décision / Bien commun / Justification / Valeurs / Motivation / Normes sociales / Institut de cardiologie de Montréal
Unité d'appartenance: École des sciences de la gestion
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 07 nov. 2017 09:07
Dernière modification: 07 nov. 2017 09:07
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/10535

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...