Le rôle du contrôle personnel et des comportements de résolution de problèmes sociaux dans l'adaptation sociale des personnes atteintes d'un trouble obsessionnel-compulsif

Aubut, Mélanie (2017). « Le rôle du contrôle personnel et des comportements de résolution de problèmes sociaux dans l'adaptation sociale des personnes atteintes d'un trouble obsessionnel-compulsif » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en psychologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (6MB)

Résumé

Cette thèse a pour objectif général de mettre en lumière les difficultés d'adaptation sociale observées chez des personnes atteintes d'un trouble obsessionnel-compulsif (TOC) actif ou en rémission, et d'identifier différentes variables intermédiaires pouvant avoir une influence sur leurs capacités d'adaptation. Le premier chapitre met en lumière les altérations fonctionnelles importantes (p. ex., Rosa et al., 2012; Steketee, 1997), et la diminution du niveau de fonctionnement social des personnes atteintes d'un TOC (p. ex., Bystritsky et al., 2001; Calvocoressi, Libman, Vegso, McDouglas et Price, 1998; Didie et al., 2007; Grenier, Préville, Boyer et O'Connor, 2009; Lochner, Mogotsi, du Toit, Kaminer, Niehaus et Stein, 2003). L'importance des difficultés de fonctionnement, de même que le nombre limité de recherches ayant étudié de façon plus fine l'adaptation sociale globale et spécifique à différents domaines de vie, justifient l'élaboration d'études supplémentaires à cet effet. Ce chapitre permet également de mettre de l'avant le fait que ces difficultés d'adaptation ne sont pas systématiquement associés à la sévérité des symptômes du TOC (p. ex., Bystritsky, Saxena, Maidment, Vapnik, Tarlow et Rosen, 1999; Hollander, Kwon, Stein et Broatch, 1996; Koran, Thienemann et Davenport, 1996; Norberg, Calamari, Cohen et Riemann, 2008). Il est possible que la relation entre la symptomatologie obsessionnelle-compulsive et l'adaptation sociale soit influencée par différentes variables intermédiaires. Le contrôle personnel et la résolution de problèmes sociaux, sur lesquels se portera notre investigation, sont des variables ayant été identifiées comme influençant l'ajustement chez différents groupes cliniques (p. ex., Leung, 2001; Nezu, 2004). Il y a toutefois un vide théorique quant à l'influence de ces variables sur l'adaptation sociale des personnes atteintes d'un TOC. À l'aide d'un groupe de 126 personnes atteintes d'un TOC actif, d'un groupe de 36 personnes en rémission de ce trouble, et d'un groupe de 235 participants contrôles, ces variables et leurs interactions seront étudiées. De façon plus spécifique, la présente thèse doctorale se divise ainsi : Le chapitre I aborde les divers concepts à l'étude. Il présente en outre les connaissances actuelles portant sur les concepts d'adaptation sociale, de contrôle personnel et de résolution de problèmes sociaux, l'ensemble des objectifs et questions de recherche, de même que les procédures de sélection et d'évaluation des participants. Le chapitre II présente le premier article empirique de cette thèse : Adaptation sociale chez les personnes atteintes d'un trouble obsessionnel-compulsif. L'article a été soumis à la Revue Québécoise de Psychologie. Il a pour objectif de comparer le niveau d'adaptation sociale globale et dans des domaines de vie spécifiques d'un groupe de personnes ayant un TOC actif et d'un groupe contrôle. Les résultats montrent que les personnes souffrant d'un TOC présentent une adaptation globale et dans tous les domaines de vie significativement plus faible que ne le démontrent les contrôles. Aucune différence n'est trouvée quant à l'adaptation sociale, pour les participants atteints d'un trouble obsessionnel-compulsif, en fonction de la sévérité du trouble ou du type principal d'obsessions/compulsions. Le chapitre III contient le deuxième article empirique qui s'intitule Personal control, social problem-solving, and social adjustment in obsessive-compulsive disorder. L'article a été accepté au périodique Journal of Psychological Abnormalities. Il a comme objectif général de clarifier les interactions entre le contrôle personnel, la résolution de problèmes sociaux et l'adaptation sociale chez les personnes atteintes d'un TOC, en comparaison à des contrôles. Globalement, l'article a permis de montrer un contrôle qui est plus externe et des difficultés plus importantes dans l'ensemble des dimensions de la résolution de problèmes sociaux pour les personnes souffrant d'un TOC actif que pour les contrôles. Les résultats ont également montré que l'orientation négative face aux problèmes est un médiateur de la relation entre la localisation du contrôle et l'adaptation sociale. Le chapitre IV contient le troisième article qui s'intitule Predictive Power of Social Problem-Solving on Dimensions of Symptoms in Individuals with Active or In-Remission Obsessive-Compulsive Disorder. L'article a été soumis au Europe's Journal of Psychology. L'objectif général de cet article est de vérifier les interactions entre les dimensions de la symptomatologie obsessionnelle-compulsive, le contrôle personnel, la résolution de problèmes sociaux et l'adaptation sociale chez les personnes atteintes d'un TOC actif et chez des personnes en rémission de ce trouble, et de les comparer à des sujets contrôles. Les résultats ont montré que les personnes en rémission d'un TOC présentent un contrôle plus externe que les contrôles, mais que leur contrôle est équivalent à celui du groupe TOC actif. Ils se situent entre les deux autres groupes en ce qui a trait à leurs difficultés d'adaptation et de résolution de problèmes sociaux. Les résultats montrent également que l'orientation négative face aux problèmes est un médiateur de la relation entre la symptomatologie et l'adaptation. Le chapitre V présente une discussion générale des résultats, et il est divisé en quatre grandes sections : intégration des résultats, implications cliniques, considérations méthodologiques et pistes de recherches futures. La discussion a permis de mettre en lumière l'importance des difficultés d'adaptation présentes chez les personnes souffrant d'un TOC actif ou en rémission, difficultés qui les vulnérabilisent et qui peuvent jouer un rôle dans le développement et le maintien de la symptomatologie. Les résultats supportent également l'importance du contrôle personnel et de la résolution de problèmes sociaux, particulièrement de l'orientation négatives face aux problèmes, dans la compréhension des difficultés d'adaptation observées chez ces personnes. Ces dimensions devraient être adressées lorsque des interventions thérapeutiques sont mises en place pour des patients souffrant d'un TOC. Il est proposé de reprendre cette recherche en intégrant en outre un échantillon plus grand de personnes en rémission d'un TOC et en mesurant un étendu plus large de troubles psychologiques secondaires. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Trouble obsessionnel-compulsif, rémission, adaptation sociale, résolution de problèmes sociaux, contrôle personnel.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Bélanger, Claude
Mots-clés ou Sujets: Névroses obsessionnelles / Adaptation sociale / Contrôle (Psychologie) / Résolution de problème
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de psychologie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 12 oct. 2017 08:07
Dernière modification: 12 oct. 2017 08:07
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/10520

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...