Propriété, famille et capital : étude sociohistorique de la transition au capitalisme, des classes sociales et des familles au Québec, 1760-1914

Durou, Guillaume (2017). « Propriété, famille et capital : étude sociohistorique de la transition au capitalisme, des classes sociales et des familles au Québec, 1760-1914 » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en sociologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (32MB)

Résumé

Cette recherche s'inscrit dans une réflexion sur le XIXe siècle canadien qui, en se situant dans le champ de la sociologie historique, s'appuie sur les contributions aux débats sur la transition au capitalisme, la formation de l'État et le développement de la famille moderne. Cette recherche s'efforce de comprendre les dynamiques politique et économique à l'œuvre qui façonnent les trajectoires des classes sociales et des familles à partir du changement de régime à la fin du XVIIIe siècle jusqu'à l'aube du XXe. À partir d'une analyse des régimes sociaux de propriété, centraux dans le développement de la société et de la modernité du monde atlantique, nous examinerons d'abord les processus de consolidation de l'économie capitaliste et des institutions régulatrices comme l'État, l'Église et le marché, amorcés à partir du XIXe siècle. Il sera possible ensuite de mettre en lumière les changements qui ont cours dans les pratiques sociales et de dégager un modèle de développement. Multidimensionnelle, notre approche veut cerner les grandes transformations qui traversent le siècle de la Révolution industrielle et de la construction d'un État canadien. En analysant les idéologies conservatrice et libérale, notre démarche veut mettre en relief le poids trop souvent négligé de l'économie politique classique sur la formation des élites coloniales et leur vision de la modernité. De l'agriculture à la manufacture, le capitalisme va laisser son empreinte dans le paysage et recomposer les normes d'ancien régime à l'intérieur de ses frontières. Devant ces mutations d'ordre politique et économique, les familles seront amenées à réagir. Enfin, au regard de ces transformations, il s'agira de mettre en perspective l'apparition d'un régime de la famille et ainsi nuancer le caractère « moderne » de la famille. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : capitalisme, relations sociales de propriété, économie politique, famille, sociologie historique.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Dufour, Frédérick Guillaume
Mots-clés ou Sujets: Capitalisme / Relations sociales de propriété / Changement social / Propriété / Familles / Classes sociales / Québec (Province) -- 19e siècle
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de sociologie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 02 oct. 2017 12:35
Dernière modification: 02 oct. 2017 12:35
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/10443

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...