Le Nord sur le “vide papier que la blancheur défend”. L’incipit achromatique de La grande traversée de Goscinny et Uderzo

Schlesser, Thomas (2008). « Le Nord sur le “vide papier que la blancheur défend”. L’incipit achromatique de La grande traversée de Goscinny et Uderzo », dans Couleurs et lumières du Nord. Actes du colloque international en littérature, cinéma, arts plastiques et visuels. Stockholm 20-23 avril 2006, sous la dir. de Chartier, Daniel et Walecka-Garbalinska, Maria. Stockholm (Suède), Acta Universitatis Stockholmiensis, pp. 395-403.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (496kB)

Résumé

Le Nord est traité dans la première page de La grande traversée (1975) de René Goscinny et Albert Uderzo comme un espace totalement achromatique, dominé par une blancheur qui réduit la couleur à une pure lumière. En convoquant et en détournant les recherches plastiques de l’avant-garde suprématiste de Kazimir Malevitch, l’insolite et insolent incipit de cet album mêle dans son allusion caricaturale à l’univers scandinave une symbolique grave et un humour froid.

Type: Chapitre de livre
Mots-clés ou Sujets: Bande dessinée, La grande traversée, René Goscinny, Albert Uderzo, France, Couleur, Blanc, Lumière, Kazimir Melevitch, Scandinavie, Humour, Imaginaire du Nord, Nordicité
Unité d'appartenance: Faculté des arts > Chaire de recherche sur l’imaginaire du Nord, de l’hiver et de l’Arctique
Déposé par: Daniel Chartier
Date de dépôt: 21 août 2017 08:26
Dernière modification: 21 août 2017 08:26
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/10036

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...