Reflets de la mélancolie nordique dans Pêcheur d’Islande de Pierre Loti

Roboly, Dimitri (2008). « Reflets de la mélancolie nordique dans Pêcheur d’Islande de Pierre Loti », dans Couleurs et lumières du Nord. Actes du colloque international en littérature, cinéma, arts plastiques et visuels. Stockholm 20-23 avril 2006, sous la dir. de Chartier, Daniel et Walecka-Garbalinska, Maria. Stockholm (Suède), Acta Universitatis Stockholmiensis, pp. 218-228.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (398kB)

Résumé

La mélancolie des paysages nordiques, leurs couleurs et effets de lumière, s’inscrivent dans une typologie romantique qui a donné libre cours à une série de concepts –nordicité, monde nordique, mythe du Nord– qui déterminent l’altérité selon l’appartenance géographique. La «pensée romantique» trouve ses sources dans une disposition de l’âme pour les images sombres et noires. Or, le Nord, c’est aussi la couleur pure, la froideur d’une intense blancheur, la mer. Le roman de Pierre Loti Pêcheur d’Islande (1886) met en scène une nature primitive et vacillante, que ce soit celle de l’Islande ou de ses habitants. La conception lotienne du paysage nordique va au-delà des apparences et perçoit la nature comme la manifestation de la fragilité humaine.

Type: Chapitre de livre
Mots-clés ou Sujets: Imaginaire du Nord, Mélancolie, Pierre Loti, Pêcheurs d'Islande, Littérature française, Roman, Islande, Couleurs, Lumière, Paysage, Romantisme, Nordicité, Mythe, Altérité, Nature
Unité d'appartenance: Faculté des arts > Chaire de recherche sur l’imaginaire du Nord, de l’hiver et de l’Arctique
Déposé par: Daniel Chartier
Date de dépôt: 31 juill. 2017 07:53
Dernière modification: 31 juill. 2017 07:53
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/10015

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...