Étude longitudinale de facteurs associés aux symptômes de troubles intériorisés et extériorisés en début de scolarisation chez des enfants adoptés de l'étranger

Gagnon-Oosterwaal, Noémi (2012). « Étude longitudinale de facteurs associés aux symptômes de troubles intériorisés et extériorisés en début de scolarisation chez des enfants adoptés de l'étranger » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en psychologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (7MB)

Résumé

Les enfants adoptés de l'étranger connaissent souvent, avant leur adoption, de graves conditions de privation. Ces privations sont de trois ordres : 1) manque de soins médicaux et d'hygiène, et malnutrition; 2) niveau de stimulation insuffisant; 3) absence de relations interpersonnelles stables et de liens privilégiés avec un donneur de soin. Ces conditions peuvent affecter le développement physique, intellectuel et socioaffectif des enfants pendant plusieurs années, et ceci même après l'adoption. Les enfants adoptés de l'étranger présentent, en effet, plus de problèmes de comportement que leurs pairs non adoptés pendant l'enfance. Mais ces problèmes ne seraient pas uniquement liés à leurs conditions de vie avant l'adoption. Le milieu familial dans lequel évoluent ces enfants jouerait également un rôle important dans leur développement psychosocial. Cette thèse de doctorat a pour but de mieux documenter les problèmes de comportement en début de scolarisation des enfants adoptés de l'étranger en ayant recours à une mesure d'autoévaluation et en examinant l'influence de leurs milieux pré et post adoption sur le développement de ces problèmes. La thèse, qui comporte deux articles, s'inscrit dans le cadre d'une étude longitudinale entreprise par Pomerleau et ses collègues (2005). Le premier article présente une analyse comparative des symptômes de troubles intériorisés et extériorisés en début de scolarisation d'enfants adoptés de l'étranger et d'un groupe d'enfants non adoptés . Sont aussi examinés les liens entre les évaluations des enfants et celles de leur mère adoptive et entre les conditions de vie préadoption des enfants et leurs problèmes de comportement à l'âge scolaire. L'échantillon est composé de 95 enfants adoptés de l'étranger et de leurs mères. Les enfants ont été évalués pour la première fois deux semaines après leur arrivée dans leur famille adoptive (âge moyen = 11 mois). L'état de santé des enfants à leur arrivée (poids, taille, périmètre crânien, signes d'atteinte neurologique) et leur niveau de développement cognitif et moteur servent d'indices de leurs conditions de vie préadoption. À l'âge de 7 ans, les problèmes de comportement des enfants ont été évalués à l'aide du Dominique interactif, une mesure d'autoévaluation, et du Child Behavior Checklist (CBCL) complété par leur mère. Les résultats révèlent une seule différence significative entre les enfants adoptés de l'étranger et ceux du groupe de comparaison : les enfants adoptés rapportent plus de symptômes de phobie spécifique que leurs pairs. On note également une corrélation significative entre les symptômes de troubles extériorisés tels qu'évalués par les mères adoptives et les enfants eux-mêmes mais aucune corrélation en ce qui a trait aux symptômes de troubles intériorisés. Les problèmes de comportement des enfants adoptés sont aussi liés à leur état de santé à leur arrivée dans leur famille adoptive. De façon plus précise, un faible rapport poids/taille et taille/âge au moment de l'adoption et un périmètre crânien sous le 5e percentile, des indices de malnutrition et de sous stimulation, sont corrélés aux problèmes de comportement des enfants à l'âge scolaire. Le second article examine l'influence des conditions de vie préadoption et du niveau de stress parental des mères sur les problèmes de comportement en début de scolarisation des enfants adoptés de l'étranger. L'un de ses objectifs est également d'examiner l'effet du stress maternel sur les liens entre les problèmes de comportement des enfants à l'âge scolaire et leur état au moment de l'adoption, tel que mesuré par leurs poids, taille, périmètre crânien, signes d'atteinte neurologique, niveau de développement cognitif et moteur et âge à l'arrivée. L'échantillon est le même que celui de l'article précédent, soit 95 enfants adoptés de l'étranger et leurs mères. L'état de santé physique et le niveau de développement psychologique à l'arrivée des enfants au Québec servent d'indicateur de leurs conditions de vie préadoption. Les problèmes de comportement ont été évalués en début de scolarisation par les enfants eux-mêmes à l'aide du Dominique interactif et par leur mère qui ont complété le Child Behavior Checklist (CBCL) ainsi que l'indice de stress parental (PSI). Les indices de malnutrition et de sous stimulation recueillis à l'arrivée, tel un faible rapport poids/taille, un périmètre crânien sous le 5e percentile, ainsi que des signes d'atteinte neurologique, constituent des facteurs de risque pour le développement de symptômes de troubles intériorisés et extériorisés à l'âge scolaire et le stress parental des mères adoptives agit comme médiateur de cette relation. Les conditions de privation dans lesquelles évoluent les enfants avant leur adoption, soit la malnutrition et la sous stimulation, ont un effet sur leurs problèmes de comportement en début de scolarisation mais cet effet semble, en partie, indirect. Le stress parental qu'éprouvent les mères explique une bonne partie de ces relations. Il apparaît donc essentiel de mieux comprendre les facteurs qui peuvent agir sur le stress parental des mères adoptives. Les résultats obtenus portent également à croire que des interventions visant à réduire le stress maternel auraient un effet positif sur l'adaptation psychologique des enfants adoptés de l'étranger. Il faut cependant souligner que les enfants adoptés de l'étranger par des familles québécoises ne présentent, pour la plupart, aucun problème de comportement en début de scolarisation. Les résultats de la présente thèse confirment donc que, malgré les privations qu'ils ont connues avant leur adoption, les enfants adoptés de l'étranger bénéficient du milieu stimulant et chaleureux offert par leur famille adoptive. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Adoption internationale, étude longitudinale, problèmes de comportement, stress parental.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur
Directeur de thèse: Cossette, Louise
Mots-clés ou Sujets: Adoption internationale, Développement de l'enfant, Enfant adopté, Étude longitudinale, Mère, Stress, Trouble du comportement
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de psychologie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 26 oct. 2012 12:21
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:23
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/4917

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...