Territoire et développement durable en Afrique subsaharienne : le terroir villageois comme échelle spatiale d'analyse en milieu rural

Millimono, Jean Clément Saa (2010). « Territoire et développement durable en Afrique subsaharienne : le terroir villageois comme échelle spatiale d'analyse en milieu rural » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en sciences de l'environnement.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (6MB)

Résumé

Les préoccupations de développement durable en milieu rural procèdent du premier principe de Rio qui envisage le droit aux êtres humains à une vie saine et productive en harmonie avec la nature étant donné le niveau de détérioration continue des écosystèmes. Les perceptions qui estiment que chaque territoire détient les ingrédients d'une réponse locale à ses propres enjeux de développement circonscrivent ainsi a priori les besoins de développement d'une collectivité au patrimoine de son territoire. Appréhender la problématique du développement d'une collectivité dans ce contexte revient à effectuer une lecture territoriale des enjeux. Dès lors, il se pose le problème d'échelle d'analyse. Aussi, Action 21 de Rio repose, à son chapitre 28, sur la responsabilité de la compréhension des enjeux ainsi que des initiatives à entreprendre pour améliorer les conditions de vie des communautés résidentes. La population devient ainsi incontournable pour toute recherche scientifique. L'articulation de méthodes favorisant l'implication de la population visée par la recherche est nécessaire. Cette thèse se veut d'apporter une contribution sur les deux aspects. Le développement rural en Afrique subsaharienne en général et en Guinée en particulier, est d'abord et avant tout un enjeu politique. En effet, la politique de désengagement qui a précédé et celle de décentralisation induite au début de 1992, responsabilisent les collectivités rurales par rapport à leur développement. Ceci constitue à la fois une rupture avec les politiques centralistes et une aventure dans une politique nouvelle qui remet en cause le système de gouvernance administrative et territoriale. Autant la typologie des acteurs qui entrent en enjeu, leur caractérisation, leur engagement ainsi que l'articulation du pouvoir sont des déterminants des assises territoriales et environnementales. Elle constitue le cadre théorique développé dans cette thèse à travers une recherche documentaire et une analyse critique de la littérature. Dans le cadre d'une approche globale qui intègre le contexte et les différentes préoccupations du développement, l'analyse des enjeux de développement d'une collectivité rurale en rapport avec les principes de Rio à l'échelle de terroir est l'objectif principal de cette thèse. Il s'agit : (1) de cerner la construction sociale du terroir et (2) d'appréhender le territoire dans sa diversité biophysique pour relever les enjeux de développement et d'identifier les axes d'intervention qui s'inspirent des orientations de l'Agenda 21 local. La première démarche s'appuie sur les approches d'implication de la population dans la recherche. Elle est formalisée sous le paradigme de recherche participative. Basé sur des concertations à deux niveaux: (i) la réunion publique, regroupant l'ensemble des acteurs pour une analyse globale de la situation à l'échelle locale et (ii) des entretiens par entités communautaires élémentaires pour obtenir la compréhension détaillée de la situation. La seconde démarche concerne l'appréhension du territoire et sa dynamique environnementale. Elle emploie les enquêtes de terrain, la télédétection et le SIG. La réalisation de cette thèse constitue une contribution à l'appréhension du spatial et de l'environnement qui sont essentielles à la réalisation du développement communautaire dans une perspective de développement durable. Elle donne une compréhension d'ensemble des enjeux du développement en milieu rural et identifie les grands chantiers à poursuivre. Elle permet, en outre, la prise en compte systématique des enjeux environnementaux, socioéconomiques et territoriaux qui respectent les orientations de l'Agenda 21. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : développement durable, Afrique subsaharienne, territoire, terroir, collectivités rurales, échelle d'analyse, enjeux, Agenda 21, décentralisation, développement local.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur
Directeur de thèse: Baudouin, Yves
Mots-clés ou Sujets: Agenda 21, Communauté rurale, Développement communautaire, Développement durable, Développement rural, Milieu rural, Participation communautaire, Territoire, Afrique noire
Unité d'appartenance: Instituts > Institut des sciences de l'environnement (ISE)
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 15 févr. 2011 18:49
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:17
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/3713

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...