Le cloisonnement des individus dans un espace vidéographique comme métaphore de l'individualisme dans l'espace sociopolitique contemporain

Dionne, Stéphane (2011). « Le cloisonnement des individus dans un espace vidéographique comme métaphore de l'individualisme dans l'espace sociopolitique contemporain » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en arts visuels et médiatiques.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (11MB)

Résumé

Les médias exercent une emprise sur notre jugement collectif. Je conçois ma pratique artistique comme un filtre qui relativise ce postulat à partir de la réalité de mes expériences. D'un point de vue macroscopique, je m'intéresse au problème de l'individualisme dans un contexte de globalisation des échanges commerciaux et culturels. D'un point de vue microscopique, ce questionnement vise le cloisonnement des êtres humains dans leur environnement immédiat. Comment se définit l'individu dans notre société mondialisée? Où se situe-t-il vis-à-vis de lui-même, de l'autre et de la collectivité? Je transpose en images ce qui peut se dégager de cette problématique plutôt que de prétendre l'exprimer objectivement. Ainsi, le sujet capturé en vidéo est interprété et traduit subjectivement. La pratique vidéographique me permet de lier mes réflexions sur les rapports entre les gens et mes expériences au contact de différents milieux sociaux. Par la fiction, je porte un regard critique sur une réalité paradoxale : la nécessité d'être en contact avec l'autre et la motivation à s'en éloigner. Cela est réfléchi sous forme de tableaux vidéographiques. Ces tableaux ont en commun de présenter des individus filmés indépendamment les uns des autres, qui sont ensuite juxtaposés dans un espace fictif, à l'intérieur duquel ils sont libres de leur action. Toutefois, les limites de cette liberté sont définies par le cadrage de la caméra, ce qui a pour effet de limiter leurs actions et de contrôler leurs gestes. Le corps devient un objet, dépossédé de toute expression sonore. Le seul langage qui transparait de la personnalité individuelle est celui du mouvement corporel pris dans un espace confiné. Chacune des cases devient un microcosme avec ses limites, ses règles et son fonctionnement. Ce texte met finalement ces idées en perspective en regard d'une dernière œuvre, intitulée Assembler, à l'intérieur de laquelle les figurants sont dirigés de façon encore plus restrictive, tant à la prise de vue que par la structure du montage dans lequel ils sont regroupés, accentuant alors les enjeux critiques impliqués dans la recherche qui précède. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : individu, société, fiction, installation, vidéo, temporalité, montage, assemblage.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Paiement, Alain
Mots-clés ou Sujets: Art vidéo / Individu / Société / Temps (Philosophie) / Mémoires et thèses de création
Unité d'appartenance: Faculté des arts > École des arts visuels et médiatiques
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 03 juill. 2018 14:11
Dernière modification: 03 juill. 2018 14:11
Adresse URL : http://archipel.uqam.ca/id/eprint/11374

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...